• 02Juil

    Jackie Chan influence Jay-Z et Will Smith

    Voici une autre traduction d’un article écrit par Zack O’Malley Greenburg publié le 29 juin dernier sur le site web du magazine économique Forbes.

    Lors de sa récente visite à Los Angeles, Jackie Chan a rejoint un groupe influant d’Hollywood pour un dîner dans la demeure de Will Smith. Dès que le repas fut terminé, Chan se leva, prit son verre à moitié d’eau et le jeta dans un pot de fleur.

    « Que fais-tu ? » demanda Will Smith.

    La star a expliqué que ce soit à Los Angeles ou à Pékin, les gens gaspillent constamment de l’eau, même en période de pénurie. Alors pourquoi ne pas tenter d’en sauver quelques-uns ?

    « Jackie », a déclaré Will Smith après une brève pause, « à partir de maintenant, toute ma famille va faire ça ».

    La conservation de l’eau n’est pas le seul domaine pour lequel Hollywood est attentif aux conseils de Jackie Chan. Il est l’un des seuls acteurs qui capable d’être en tête d’affiche dans des blockbusters en Amérique et en Chine; plus important encore, il est l’un des rares à comprendre les fondamentaux de du business du cinéma sur les deux côtés du Pacifique.

    Sa position, à cheval entre l’est et l’ouest est la principale raison pour laquelle Chan a obtenu un montant estimé à 50 M$ cette année, plus que tout autre acteur dans le monde hormis Robert Downey, Jr., et c’est assez se classer à la38e place sur classement Forbes Celebrity 100 de cette année, pris en sandwich entre Tiger Woods et Kobe Bryant.

    Jackie Chan, photographed at the Montage Beverly Hills Hotel, June 3, 2015. Photographer: Ethan Pines. Photo assistant: Joe Coonan.

    Jackie Chan, photographed at the Montage Beverly Hills Hotel, June 3, 2015. Photographer: Ethan Pines. Photo assistant: Joe Coonan.

    Chan participe également à des efforts philanthropiques sur une plus grande échelle que la soirée Hollywoodienne occasionnelle. Ambassadeur de l’UNICEF qui dirige sa propre fondation caritative, il a récemment tourné des publicités d’intérêt public visant à décourager les consommateurs chinois d’acheter des produits fabriqués à partir de tigres et de rhinocéros braconnés.

    Après l’avoir interviewé à Los Angeles plus tôt ce mois-ci, Jackie Chan est partie pour une mission caritative au Népal avant de retourner en Chine pour le Festival du Film de Shanghai (nous avons écrit toute une histoire sur ses exploits philanthropiques il y a quelques années).

    Une des choses à laquelle il tient: Chan souhaite que ses films transmettent plus de message qu’auparavant.

    « J’ai revu Drunken Master. J’ai eu tort ! », dit-il, en frappant sur la table. « Il ne faut pas boire, il ne faut pas se battre. Je dois corriger ça. Je veux, à travers les films, dire aux gens combien la paix est important ».

    La leçon sur la conservation de l’eau, s’étend au-delà du foyer de Smith. Chan m’a dit qu’un jour, lors d’un dîner en plein air à Beverly Hills à une table près du rapppeur Jay Z, il a fait son habituel rituel post-repas, vidant son verre d’eau dans un pot de fleur. Jay Z lui a demandé ce qu’il faisait, et Chan a expliqué son geste.

    « Jay-Z m’a répondu, ‘Ok, je vais faire pareil,» se rappelle Chan. « Je crois que j’inspire beaucoup de gens ».

Laisser un commentaire

*