• Home ·
  • Films ·
  • Enfin, une date de sortie pour THE DIARY ?
  • 27Avr

    Enfin, une date de sortie pour THE DIARY ?

    Selon le site AsianMoviePulse, le film personnel de Jackie Chan qu’il a uniquement écrit et réalisé serait prévu pour l’automne 2020 en Chine.

    The Diary est un drame musical qui met en scène la « bomba latina » Martina Stoessel dit Tini Stoessel aux cotés  Noah Centino, Kevin Kline, Jaycee Chan et une pléiades d’autres stars chinoises dont Andy Lau. L’action se déroule entre la Chine et l’Europe dans les années 30. Epoque qu’affectionne particulièrement Jackie Chan puisque l’un de ses meilleurs films n’est autre que la comédie d’action The Miracle (Big Brother en France) qui contenait déjà une scène typique d’une comédie musicale avec feu Anita Mui.

    L’info pourrait provenir des compositeurs du films puisqu’on y apprend que c’est Nathan Wang et Alan Tyler qui se chargeront de la musique. Nathan Wang est bien connu des productions de Jackie Chan. Outre Rumble in the Bronx et Contre-Attaque (dans leur version original), Who Am I, The Myth, Chinese Zodiac, il a signé dernièrement la musique de Vanguard. Alan Tyler lui s’est occupé de la musique additionnelle sur Project X-Traction dont la musique est officiellement signé par Nathan Furst (Need for Speed).

    Si Jackie Chan ne devrait pas apparaître dans son film. Il chantera néanmoins le chanson thème.

    Restons néanmoins méfiant. Il ne s’agit pas d’une annonce officielle. D’autant plus que l’épidémie de coronavirus pourrait bousculer une nouvelle fois les sorties.

     

     

     

     

     

Discussion 4 Responses

  1. 28 avril 2020 à 17 h 12 min

    Nathan Wang est un fidèle lieutenant mais est-il le bon choix pour un film qui se veut artistique ? Je ne me souviens d’aucune de ses compositions d’autant plus qu’elles ont toutes été refaites pour les films internationaux de Jackie des années 90. Il y a bien la scène de décapitation dans The Myth qui est peut-être même pas de lui mais de Gary Chase. J’aurais préféré Henry Lai ou Peter Kam.

  2. 29 avril 2020 à 17 h 21 min

    Le choix peut sembler très étrange à premier vue. Néanmoins, ça reste des compositeurs avec en ce qui concerne Nathan Wang, une formation classique au piano. Il a également composé pour plusieurs opéra…
    Pour le coup, Jackie Chan lui offre l’opportunité de faire autre chose.

    D’un point de vu personnel, les ost des « nouveaux » compositeurs HK ne me touchent guère. Il y a bien Kwong Wing Chan et Tommy Lai qui peuvent parfois surprendre.
    Mais je regrette les Richard Yuen, James Wong, Romeo Diaz, Frankie Chan, Lowell Lo, Raymond Wong, Ta-Yu Lo, Wu Wai-Lap.

  3. 2 mai 2020 à 11 h 08 min

    Si la musique a un rôle important dans le film, je suis relativement sceptique quant aux choix des compositeurs.
    JC aurait du choisir quelqu’un comme Nicolas Errèra, un compositeur français qui bosse régulièrement avec des réalisateurs chinois et dont les musiques (souvent saluées) sont très puissantes (mais aussi plus traditionnelles en fonction des demandes) : The white Storm, Connected et Shaolin, tout les trois réalisé par Benny Chan. Mais aussi Hidden Man de Jiang Wen (film qui se passe dans les années 30 aussi. Le film n’est pas encore sorti). Et aussi Adoring de Larry Yang (drame romantique chinois qui a été N°1 quelques semaines au box office chinois)

  4. 7 mai 2020 à 11 h 37 min

    Jackie semble privilégier parfois l’amitié sur la qualité artistique. Ce n’est pas incompatible. Tarantino tourne souvent avec les mêmes acteurs et techniciens. Mais il se trouve qu’ils sont parmi les meilleurs dans leur domaine, ce que ne sont pas toujours les amis de Jackie :/

Laisser un commentaire sur dragonHeart

*