• 05Fév

    Fallout : Tom Cruise sur les pas de Jackie Chan ?

    Affirmer que je n’ai pas hésité avant d’écrire cet article, serait mentir. Que vient donc faire une info sur le 6e opus de la franchise Mission Impossible, intitulé Fallout, véhicule parfait pour la star Tom Cruise, sur le site Jackie Chan France ?

    A la vue de la première bande-annonce de Fallout, mise en ligne après sa diffusion lors du Superbowl aux USA, il y a cette impression de voir à travers ce film, la volonté de Tom Cruise de marcher sur les plates-bandes de notre cher Jackie Chan.

    Evidemment, ce n’est pas nouveau. Outre le fait qu’Hollywood a régulièrement pillé les films de Jackie (de Tango & Cash en passant par Bad Boys 2 et Pirates des Caraibes : Le Secret du Coffre Maudit), depuis Mission Impossible 2 réalisé par John Woo en 2000, la franchise Mission Impossible, s’est mis en tête de faire sa promo sur les « exploits » de Tom Cruise lors d’une cascade où ce dernier est accroché sur les hauteurs d’un canyon dans le parc d’État de Dead Horse Point, en Utah aux Etats-Unis.

    Cela a pris un sérieux tournant quand Tom annonça qu’il allait grimper à plus de 500 mètres sur le plus grand gratte-ciel du monde: le building Burj Khalifa à Dubaï pour MI4 : Ghost Protocol de Brad Bird en 2011. Mais c’est surtout sa rencontre avec le réalisateur Christopher McQuarrie sur le tournage de l’efficace Jack Reacher l’année suivante qui lui donna définitivement l’envie de devenir clairement la prochaine légende du cinéma d’action. Ensemble, ils vont faire de la franchise Mission Impossible, un monument d’adrénaline en cumulant séquence après séquence des moments de bravoures comme celui dans Rogue Nation où Tom Cruise court sur l’aile de l’avion de transport militaire A400M en cours de roulage puis s’agrippe aux déflecteurs d’air montés sur ses flancs. L’A400M est alors en plein décollage et l’acteur va se retrouver quelques secondes plus tard à 1500 mètres d’altitude. Faut avouer que ça a de gueule.

    Avec ce 6e opus, on dirait qu’ils ont encore mis les bouchés doubles avec des poursuites en moto, en hélicoptère, des bastons brutales… bref de l’action toujours des plus « old school », c’est-à-dire dénué, le plus possible, de trucages numériques. Soit l’extrême inverse de ce que fait aujourd’hui Jackie Chan, pourtant longtemps seul à œuvrer à travers cette « trademark » suicidaire.

    Il n’a pourtant pas manqué de concurrent comme Jet Li, Donnie Yen, Jacky Wu Jing, Tony Jaa ou Iko Uwai. Pas un seul n’arrivera à l’égaler. Mais personne ne s’attentait à ce que ce soit Tom Cruise qui lui vole le drapeau !

    Il faut voir comment la promotion de Fallout axe sa communication sur les blessures de Tom, notamment sur sa désormais fameuse cheville cassée, durant un saut sur le toit d’un immeuble à un autre. Rappelant les heures de gloires kamikazes de Jackie Chan.

    Certes, on est encore loin de la folie d’un Marin des Mers de Chine ou Police Story. Tom Cruise pratiquant essentiellement des cascades dites techniques (accroché à un avion, accroché à une montagne, accroché à un building, accroché à un hélicoptère…) quand Jackie Chan soumettait son propre « corps » à la gravité et au service de la cascade, quitte à se briser les reins !

    De plus, on devine bien que les combats avec Tom Cruise ne seront jamais en mesure d’égaler ceux de la grande période Chanienne des années 80 et 90.

    Mais alors ? qu’est ce qui fait que les Mission Impossible ressemblent de plus en plus à une production de Jackie Chan des années 90 alors même que Jackie semble avoir cruellement du mal à retrouver son aura d’antan ?

    Bien entendu, Tom Cruise a presque 10 ans de moins que Jackie et bénéficie de budgets deux fois supérieur à un blockbuster avec Jackie Chan (soit plus de préparation, de personnels, de jours de tournages). Mais rien ne pourrait empêcher Jackie d’égaler la décennie de moins de Tom, et cela « finger in the nose ». D’autant plus qu’être accroché à un avion ne demande pas nécessairement de talent physique (si ce n’est un travail sur la respiration lorsque l’avion est en plein vol).

    Non, le gros problème des films chinois actuels de Jackie Chan vient essentiellement de l’absence de direction forte et singulière et d’un scénario travaillé. Jackie Chan est également partagé entre l’idée qu’il est encore un jeune homme de 30 ans et une réalité qu’il ne peut dénier (il a 64 ans). Les réalisateurs avec qui il tourne sont souvent médiocres comme Stanley Tong, Leo Zhang (Bleeding Steel) et ça sera certainement encore le cas avec Vash Yan Jia, réalisateur du prochain Jackie, The Knight of Shadows, auteur d’un mauvais premier long horrifique, Bugs 3D.

    Ce n’est pourtant pas les bons réalisateurs chinois qui manquent comme Ding Sheng, HanYan (regardez la bande-annnonce de Animal World), Cao BaoPing (Cock and Bull), Hu Guan (Mr Six), Lu Chuan (City of Life and Death) sans compter les metteurs en scènes de Hong-Kong comme Tsui Hark, Dante Lam (Operation Mekong) ou Alan Mak (Extraordinary Mission) …

    Si vous ajoutez à ces choix déjà fort handicapants, le fait que Jackie persiste à user toujours plus d’effets spéciaux numériques (généralement pas au point, malgré des améliorations années après années)  et à laisser des moments de bravoures plus important à la nouvelle génération de comédien chinois, il n’y a rien d’exceptionnel à se retrouver au final devant des nanars.

    Plus curieux encore, on dirait bien que Jackie Chan cherche absolument à effacer « Jackie Chan ». Derrière ses effets numériques, derrières ses jeunes comédiens, derrières ses couches de maquillages le vieillissant toujours un peu plus… Jackie Chan ne chercherait-il pas à « disparaître » ?

    Pas étonnant que Tom Cruise se saisisse de la place libre…

Accueil Forums Fallout : Tom Cruise sur les pas de Jackie Chan ?

Ce sujet a 6 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Tirry, il y a 2 semaines.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #12208

    Tirry
    Admin bbPress

    Affirmer que je n’ai pas hésité avant d’écrire cet article, serait mentir. Que vient donc faire une info sur le 6e opus de la franchise Mission Imposs
    [See the full post at: Fallout : Tom Cruise sur les pas de Jackie Chan ?]

    #12211

    NewKolby
    Participant

    Merci tirry, très bel article…
    A mon avis, je pense qu’a un moment donné, il faut comprendre l’homme.
    En toute sincérité un humain normal ne doit pas être dans l’État que Jackie est actuellement avec toute ces blessures accumulées tout au long de sa vie. Psychologiquement je pense que il y’a des traces et il ne veut pas le faire savoir.
    Je reviens encore sur le fait que tu dises qu’il essaie de s’effacer de Jackie chan. Si c’est le cas je pense que c’est de bonne guerre car il ne fera pas mieux ni même effleuré. Comme on a tendance a le dire, la technologie rend paresseux.
    Il a toujours dit lui même Jackie que ces films restent des références et la preuve cité plus haut dans l’article.
    Ce n’est pas du tout fortuit lorsque aujourd’hui il dit je veux être maintenant un acteur comme Robert DeNiro, ça du sens…
    Aÿ final c’est vrai qu’il veut être le propulseur de la nouvelle génération mais il faudrait qu’il se fasse un rôle taillé a sa mesure comme nous avons pu le constater dans karaté kid ou foreigner et se pencher plus sur la réalisation de d’autre films a part les siens comme l’a su faire sammo hung.

    #12212

    Tirry
    Admin bbPress

    Totalement d’accord avec toi Newkolby, notamment sur sa santé qui ne doit pas être particulièrement bonne malgré les bons restes.
    J’imagine qu’il doit souffrir particulièrement d’arthrose avec toutes ses fractures. Des douleurs constantes generant inconfort physique et mentale.

    Néanmoins, cela ne rentre pas en ligne de compte quand à la médiocrité cinematographique de certains de ces derniers films (Chinese Zodiac, Dragon Blade, et les nanardesques Skiptrace, Kung Fu Yoga et sans doute Bleeding Steel). Ça commence à faire beaucoup.

    Même si parfois, il y a des surprises comme sa collaboration avec Derek Yee sur Shinjuku Incident ou Martin Campbell sur The Foreigner. Son vrai problème, c’est son incapacité à attirer vers lui de grands réalisateurs (chinois comme américains).

    #12213

    NewKolby
    Participant

    « Son incapacité d’attirer de grand réalisateur chinois ou américains », là j’en doute fort…
    Ce n’est surtout pas un problème.
    Lui même il l’a dit, aujourd’hui j’ai Hollywood à ma porte…
    C’est dire que les projets avec les grands il n’en manque pas. C’est plutôt lui avec son image qui lui tient tellement à cœur, ses choix personnels ou encore ces refus a ne point finir qui nous donne l’impressions d’être éteint.
    C’est vrai qu’il est temps pour lui de moins nous décevoir nous qui avons grandi avec ses films et qu’il saches qu’avec lui en ce moment nous avons besoin des films de grand… Et non nous faire des nanars comme kung-fu yoga qui pour moi est pour enfant de Disney.
    J’attends impatiemment railraod tiger

    #12214

    dragonheart
    Participant

    Voilà précisément ce que Jackie n’arrive plus à faire.
    Les scénarios des MI ne sont pas nouveaux, mais c’est solide et parfaitement raconté et rythmé.
    Contrairement à un film comme Kung Fu Yoga dont le scénario est traité avec désinvolture et je-m’en-foutisme.
    La décadence a commencé au milieu des années 90 quand Jackie a abandonné le combat pur et s’est « disneyisé ».
    Ce qui a engendré des oeuvres médiocres, lisses, fades, aseptisées avec de gentils méchants inexistants, des échauffourées où le but est d’éviter de se frapper et des histoires bancales.

    En matière de chorégraphie, Jackie n’est plus une référence à présent. Il est dépassé par les Iko Uwais, Tony Jaa, Statham, Adkins, Cruise, Michael Jai White, Jacky Wu Jing, Max Zhang, Donnie Yen, etc..
    Je me répète mais la solution pour régler le problème de l’âge c’est mettre fin au plans larges, aux acrobaties molles vues et revues, faire des chorégraphies plus directes avec un montage plus serré et découpé.
    Dans PS2013 et The Foreigner, ça marche bien. Il faut aller plus loin.
    Ensuite, il faut remettre plus de conviction, de crédibilité et de rigueur dans les scénarios, embaucher des réalisateurs ayant une vision ou au moins une certaine idée de mise en scène.
    On s’en fout des enfants, on regarde des films d’action, pas des Disney.

    Je ne suis pas d’accord concernant les effets spéciaux. Jackie les utilise pour les décors d’arrière plan (Dragon Blade, Railroad Tigers) ou en appoint pour les scènes d’action. Mais il ne mise pas tout là dessus. Il suffit de voir la cascade phare de Bleeding Steel sur l’opéra de Sydney et même l’intro explosive, supervisée par Bruce Law, le spécialiste HK des effets pyrotechniques.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 1 jour par  dragonheart.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 1 jour par  dragonheart.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 1 jour par  dragonheart.
    #12218

    NewKolby
    Participant

    @dragonheart
    Milieu année90…
    Who am i? Jackie dans le bronx, malgré ces nanars de contre attaque et accidental spy( début 2000)… Même genre de de films mais on voit la force qu’elle dégage dans le déroulement du film et des actions, je puisse dire sans me tromper qu’il était en ce moment au sommet de sa carrière.
    Je ne parlerai même pas au debut des annees 90 crime story, des drunken master 2…
    Juste dire qu’on peut être dans le même style de film et être toujours dans le bain.
    Tony jaa avec l’honneur du dragon 1 et 2 en ai la preuve parfaite avec du Jackie chan tout craché sans scena mais un distraction a part entière.
    Je rejoins Tirry , ce même genre de film , le meme scenario, dans la mains d’un réalisateur expérimenté ou d’une équipe de chorégraphe hors la Jackie chan stuntman team, nous ne seront jamais déçu

    #12219

    Tirry
    Admin bbPress

    @dragonheart

    la solution pour régler le problème de l’âge c’est mettre fin au plans larges, aux acrobaties molles vues et revues, faire des chorégraphies plus directes avec un montage plus serré et découpé.

    Donc en gros, tu préconises à Jackie de faire du Steven Seagal ? ^^
    Je déconne et je suis d’accord avec toi sur le fond.

    De toute manière, passé 60 ans, les stars de films d’actions ont tous le même problème. Van Damme, Jet Li, ça a déjà commencé et ça arrivera à Donnie Yen, Iko Uwais et Tony Jaa… etc.

    Pareil pour Tom Cruise qui met énormement dans la promotion pour nous faire croire qu’il est la plus grande star du cinéma d’action de tous les temps… blablabla. (voir la featurette sur la scène de l’hélico piloté par Cruise, qui finit sur un plan truqué… sic).

    Après perso, je trouverai toujours plus authentique un Jackie plutôt qu’un Statham ou un Keanu Reeves dans John Wick ou Charlize Theron dans Atomic Blond…

    Moi, j’adorai voir Jackie dans un film comme Spotlight au côté de comédien confirmé ou dans un film de Michael Mann. Je ne lui demande pas forcément de continuer dans le pur cinéma d’action (même si il adore ça). Je préférerai le voir dans un bon thriller réalisé par un maître du genre. Plutôt que des séries B sans envergure maquillé en blockbuster. J’ai peut être vieilli…

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.