• Home ·
  • Films ·
  • Jackie Chan produit le 4ème opus du SYNDICAT DU CRIME !
  • 29Juin

    Jackie Chan produit le 4ème opus du SYNDICAT DU CRIME !

    L’œuvre culte du duo John Woo/Chow Yun-Fat va avoir droit à un quatrième épisode. En effet, nous apprenons que Ding Sheng réalisera, sans toutefois savoir si il s’agira d’une suite ou d’une prequelle (voir remake).

    On ignore si Chow Yun-Fat réenfilera sa gabardine et ses lunettes noires mais Ding Sheng a présenté une première affiche qui semble annoncer un certain changement. Ici point de colombe de John Woo à l’horizon, mais des loups et une esquisse du personnage culte de Chow Yun-Fat.

    ABetterTomorrow4-poster


    DingShengComme vous le savez tous ici, Ding Sheng, c’est le réalisateur de deux superbes Jackie Chan, Little Big Soldier et Police Story 2013 (qui ne va pas tarder à sortir en France) et du prochain Railroad Tigers prévu pour le 16 décembre prochain en Chine. Il a aussi réalisé l’année dernière l’efficace Saving Mr Wu avec Andy Lau et Liu Ye (Police Story 2013). On peut identifier son style comme singulier, expérimentale parfois, avec un sens du cadre innée et un montage ultra nerveux.

    Pour rappel, Le Syndicat du Crime, c’est le polar hard boiled réalisé par John Woo et produit par Tsui Hark qui a révolutionné le film d’action mondiale en 1986. Sans lui point de polar made in HK, pas de gunfigts à la Matrix, ni polar classieux made in South Korea.

    Suite au succès du premier, John Woo mettra en scène l’année suivante, un deuxième épisode qui, même si il n’a pas la noblesse du premier, possède des séquences de gunfights les plus hallucinantes qui soient. Tarantino et Robert Rodriguez ne manqueront pas de le souligner par la suite.

    En 1989, le duo réalisateur/producteur, John Woo/Tsui Hark, se brouille lors de la création du troisième chapitre. John Woo quittera le projet pour réaliser le sublime Une Balle dans la Tête, tandis que Tsui Hark prend en main la réalisation de ce troisième opus assez décevant mais avec une Anita Mui impériale il faut le dire, et dont les ressemblances thématiques sont assez frappantes avec le chef d’œuvre de John Woo la même année.

    Produit par Jackie Chan, via sa société Sparkle Roll Media et Skywhell Entertainment (Saving Mr Wu), on ne doute pas une seconde que Ding Sheng (réalisateur sous-évalué en occident, mais ça va bientôt changer) ne manquera pas de livrer une vision totalement nouvelle et singulière de ce quatrième opus !

    Le Walt Disney Asiatique (Jackie Chan pour ceux qui ne suivent pas) serait-il entrain de recréer, doucement mais surement, l’âge d’or du cinéma HK en Chine ?

Laisser un commentaire

*