• Home ·
  • Films ·
  • Plus d’infos concernant The Furious Sandstorm
  • 22Juin

    Plus d’infos concernant The Furious Sandstorm

    La conférence de presse de The Furious Sandstorm (titre chinois) est passé et nous revenons sur quelques nouvelles informations supplémentaires concernant le film.

    Comme vous le savez, ce nouveau blockbuster est financé entièrement en Chine via la société de production de Jackie Chan, Sparkle Roll. L’équipe technique sera majoritairement chinoise et le tournage est prévu de s’installer intégralement Chine en juillet.

    « Nous avons l’une des plus grandes légendes du cinéma d’action et un nouveau venu talentueux dans le genre, c’est peut-être l’un des meilleurs duo » dit Waugh. « En ce qui concerne le style du film, nous espérons qu’il sera d’un très haut niveau – nos scènes actions sont extrêmement excitantes ».

    Situé au Moyen-Orient, l’intrigue suit un soldat des forces spéciales chinois à la retraite et maintenant entrepreneur d’une société de sécurité militaire privée (Jackie Chan) dont la mission est de secourir les employés d’une raffinerie de pétrole gérée par la Chine sous le coup d’une attaque terroriste. Il fera la rencontre d’un ancien marine américain qui finira par l’aider. Ensemble, ils se battent pour vaincre les terroristes dont le véritable but est en réalité de voler le pétrole.

    « Au début du film, nos personnages sont des gars normaux, des militaires à la retraite. Ce ne sont pas des super-héros » explique Chan. « Au début, nous sommes adversaires, mais au cour des événements, nous réalisons que nous sommes du même côté et que nous poursuivons le véritable ennemi ».

    Comme à son habitude, Jackie s’est montré très enthousiaste et excité. « Vous voyez ! » rit John Cena alors que Jackie Chan lui tendait le bras. « Il ne s’arrête jamais … Le charisme de Jackie est indéniable. Son énergie ne s’arrête pas. il ne s’arrête jamais. Ça va être très spécial. Non seulement nous allons faire un bon film, mais je vais aussi apprendre beaucoup de choses ».

    Le film surf sur le genre « action militaire » qui prédomine le box-office chinois depuis quelques années maintenant avec des succès comme Operation Mekong, Wolf Warrior 2 et Operation Red Sea.

    « La Chine est plus puissante maintenant et nous avons vraiment besoin de héros » a déclaré Jackie Chan. « Regardez le nombre de héros à l’écran qu’ont les Etats-Unis, mais la Chine n’a pas ses propres super-héros. Monkey King n’est pas vraiment moderne. Et les jeunes d’aujourd’hui veulent des héros de notre époque ! ».

    Forcément, les amateurs du cinéma d’action comme nous s’attendent déjà à ce que la puissante expertise du trio Chan-Cena-Waugh serve à réaliser des scènes d’actions mémorables.  Avec ses 50 ans d’expérience dans le domaine, John Cena et le réalisateur Scott Waugh ont pris l’habitude de désigner Jackie Chan comme «le maître». Mais en tant que superstar de la WWE  (vainqueur à 16 reprises), John Cena apporte son propre style au sein de l’équipe. Scott Waugh est un ancien cascadeur. Son père était le célèbre cascadeur Fred Waugh, co-fondateur du groupe d’élite hollywoodtien Stunts Unlimited. Les séquences d’actions sont donc certaines d’être sophistiqués. De plus, le genre militaire ne lui est pas étranger. Son premier long-métrage est le film Act of Valor: Les Soldats de l’Ombre, petit budget de 12M$ mais qui avait fait sensation au box-office américain en rapport pas moins de 70M$ en 2012.

    C’est la JC Stunt Team qui se chargera des combats tandis que Scott Waugh prêtera le savoir faire qu’il a démontré sur son film Need for Speed pour une course poursuite sur la « highway of death » qu’ils promettent de très haut niveau. Mais dites moi ? un désert, des bagnoles, du pétrole, des camions citernes ? ils auraient pas en tête de rivaliser avec Mad-Max: Fury Road par hasard ? 

    « Je suis excité », a déclaré Waugh. « Quand vous avez des acteurs qui sont réellement dotés de capacités athlétiques, vous pouvez concevoir des scènes actions très authentiques – c’est un rêve » a-t-il ajouté.

    Mais histoire de rassurer les cinéphiles exigeants, le réalisateur insiste sur le fait que le film ne sera pas que bagarres et explosions ; il y a aussi un côté émotionnel dans les backstories des deux personnages. Leurs motivations seront également personnels.

    « Je tiens toujours à ce que le public fasse un tour complet d’émotions avec mes films » a expliqué Waugh. « Je veux que tu ris, pleure, que tu te cramponnes sur le bord de ton siège. Les spectateurs paient maintenant beaucoup plus chers pour regarder des films, alors nous, en tant que cinéastes, nous avons l’obligation de les divertir ».

    C’est la premier fois que Cena et Waugh travaillent sur une production chinoise. Waugh a déclaré qu’il était « extrêmement concentré » sur la Chine depuis un certain temps: « Il y a tellement de talent incroyable ici, cela pourrait devenir quelque chose qui va encore plus loin que ce que nous avons jamais fait à Hollywood ».

    Jackie Chan a dit qu’il a choisi Waugh et Cena en raison de leur talent, de leurs compétences et aussi de leur curiosité pour la Chine. 

    « Certains talents occidentaux entrent et sortent quand ils font un projet en Chine, mais ces gars-là ont un engagement envers la culture et l’industrie », a expliqué Chan. « Scott vit ici depuis des mois pour préparer le film et John a appris le mandarin par lui-même pendant des années, bien avant que nous lui demandions de rejoindre notre film ».

    « J’ai pris des cours durant trois ou quatre ans » a précisé Cena. « Ma fascination pour la Chine et la culture chinoise a commencé il y a une dizaine d’années et je rêvais d’être dans l’industrie cinématographique ici ». Même à la WWE, qui attire très peu le public chinois, Cena poussait à entrer sur le marché. « J’essaie d’apprendre le mandarin » pour percer, a-t-il dit.

    Bien qu’il soit la superstar de la WWE, le talent d’acteur de Cena ne sont pas passées inaperçues a déclaré Waugh. Le premier film de Cena était The Marine (2006), suivi de plusieurs films d’action comme 12 Rounds de Renny Harlin en 2009 et The Wall de Doug Liman en 2017 ; mais il a attiré encore plus l’attention du public dans les très bonnes comédies comédies US (classé R) comme Crazy Amy et le tout récent Blockers (le 1er août en France sous le titre Contrôle Parental). Il sera également la star du spin off de Transformers, Bumblebee, à la fin de l’année.

    « Je cherchais quelque chose d’excitant. J’ai souvent été catalogué en tant que lutteur de la WWE »a dit Cena. « Après m’être amusé avec la comédie, j’ai lu cette histoire – l’intrigue était géniale, l’action était géniale, les rebondissements étaient incroyables et ne cessent de s’améliorer. Il y a aussi des moments plus léger dont je suis très heureux ».

    Bien que le financement de la production provienne entièrement de Hong Kong et de Chine, le scénario du film contient des éléments du type « l’Est rencontre l’Ouest » qui correspondent au casting Chan et Cena. Tourné en mandarin et en anglais, le film est ciblé pour une sortie mondiale et un succès mondial, a déclaré l’équipe.

    Pourtant, le marché chinois est de la plus haute importance. « Nous ne pouvons pas réfuter le fait que la Chine est maintenant le marché cinématographique le plus grand du monde, déjà cette année. Il est en avance de deux ans sur les prédictions » a déclaré Waugh.

    Mais le réalisateur a également déclaré qu’il espérait que Furious Sandstorm puisse être un modèle de collaboration fructueuse entre Hollywood-Chine, à la fois sur le plan créatif et commercial.

    « Ce type de collaboration croisé a toujours été un défi », a-t-il ajouté, « mais nous voulons que notre film divertisse le public du monde entier ».

    Il n’y a plus qu’à comme on dit.

     

     

     

Laisser un commentaire

*