• 10Juil

    Un jury prestigieux pour la 5e édition de la JACKIE CHAN INTERNATIONAL ACTION FILM WEEK

    Outre une rétrospective, un forum, la participation d’acteurs locaux célèbres à lutte contre la pauvreté et un concert, le festival spécialement dédié au cinéma d’action est surtout attendu pour sa sélection de films internationaux. Ainsi, il n’est pas rare de croiser dans la sélection le dernier Van Damme, ou bien le dernier Donnie Yen ou encore le dernier blockbuster d’action chinois, car ici se sont surtout les cascadeurs et chorégraphes qui sont mis en avant.

    Si cette dernière tarde a être dévoilé, aujourd’hui, la JACKIE CHAN INTERNATIONAL ACTION FILM WEEK a annoncé son jury et on peut affirmer sans sourciller qu’il est prestigieux.

    Cette année, le président du jury n’est autre que le virtuose réalisateur Tsui Hark. On lui doit entre autres le classique des années 80 Zu, Les Guerriers de la Montagne Magique, mais aussi la saga des Il Etait Une Fois en Chine et celle des Detective Dee, ainsi que les cultissimes The Blade et Time and Tide. Avec Jackie Chan, il n’aura hélas tourné qu’un film mais non des moindres. Il s’agit tout simplement d’une de ses meilleurs comédies d’actions, Twin Dragons que Tsui Hark a co-réalisé avec feu Ringo Lam.

     

     

     

     

     

     

    Dans le jury, on trouvera ainsi le vétéran réalisateur russe Sergei Bodrov à qui l’on doit le film de guerre Le Prisonnier du Caucase en 1996. Crédité en tant que réalisateur de plus d’une vingtaine de films (dont une trentaine en tant que scénariste), il s’est fait remarqué cette dernière décennie avec Mongol (2007), le film épique sur la jeunesse Genghis Khan et sa première incursion à Hollywood avec le film d’aventure et de fantaisie Le Septième Fils avec Jeff Bridges, Ben Barnes et Julianne Moore qu’il a réalisé en 2014.

     

     

     

     

     

     

    Rien d’étonnant de retrouver également le réalisateur vétéran Martin Campbell dans le jury cette année. Jackie Chan a tourné sous sa direction dans le solide thriller The Foreigner. Réalisateur efficace au style direct, sans fioriture, on lui doit deux James Bond, Goldeneye et sans doute l’un des meilleurs Bond, Casino Royale (avec le Skyfall de Sam Mendes). Il a également remis au goût du jour le personnage mythique de Zorro avec Le Masque de Zorro et sa suite, La Légende de Zorro, tous deux avec Antonio Banderas et Catherine Zeta-Jones. Les plus bisseux se souviennent également de Absolom 2022 (1994) avec Ray Liotta et Lance Henriksen.

     

     

     

     

     

    Plus surprenant mais non moins prestigieux la présence du scénariste (et réalisateur) Paul Haggis. Il est surtout connu pour avoir signé les formidables scénarii de trois superbes films de Clint Eastwood: Million Dollar Baby, Mémoires de nos Pères et Lettres d’Iwo Jiwa ainsi que deux James Bond, Casino Royale et Quantum of Solace. A la réalisation, il se fait remarqué avec le drame Collision en 2004, le thriller Dans la Vallée d’Elah  (2007) avec Tommy Lee Jones, Charlize Theron et Susan Sarandon et le remake du film français Pour Elle (avec Diane Kruger et Vincent Lindon) intitulé Les Trois Prochains Jours (2010) avec Russel Crowe, Elizabeth Banks et Liam Neeson.

     

     

     

     

     

    Moins surprenant, le légendaire comédien japonais Yusuaki Karata crédité dans plus de 100 films ! Connu surtout pour avoir faire une excellente carrière à Hong-Kong, on se souvient surtout de lui dans le très efficace Fist of Legend de Gordon Chan avec Jet Li et de son combat les yeux bandés avec ce dernier. Il s’agit ni plus ni moins du remake de La Fureur de Vaincre. On peut également cité Legend of Fist d’Andrew Lau avec Donnie Yen en 2010 et du récent film épique God of War de Gordon Chan aux côtés de Samo Hung et Vincent Zhao. Il n’aura croisé la route de Jackie Chan que deux fois dans Le Flic de Hong-Kong 2 (le combattant avec les Saïs) en 1985 et Shinjuku Incident en 2009.

     

     

     

     

     

    Inévitable, le réalisateur et producteur thaïlandais Prachya Pinkaew qui a révélé Tony Jaa avec Ong Bak (2004) et L’Honneur du Dragon (2005). Fortement inspiré par les films casse-cou de Jackie Chan des années 80 et 90, rien d’étonnant qu’il fasse partie du jury. On notera aussi son film Chocolate qui a révélé l’actrice et cascadeuse Jeeja Yanin, véritable Tony Jaa au féminin.

     

     

     

     

     

     

    Enfin, la présence de la comédienne chinoise Xu Fan que le grand public international a pu découvrir dans Railroad Tigers en 2016. Xu Fan est surtout connu pour sa prestation dramatique en 2010 dans Tremblement de Terre à Tangshan signé Feng Xiaogang, l’un des plus grands cinéastes du cinéma chinois. Récemment, elle est au casting du film My Diary que Jackie Chan a réalisé et écrit l’année dernière et dont la sortie est prévu pour l’année prochaine.

Discussion 2 Responses

  1. 10 juillet 2019 à 23 h 37 min

    C’est vraiment un jury prestigieux que seulement par leur noms, nous donne le droit de rêver d’y être et surtout d’imaginer les films en compétitions cette Année.
    Je vois même si le film n’est pas encore sortie. Un IP man 4 comme laureat

  2. 11 juillet 2019 à 16 h 09 min

    Je doute pour Ip Man 4 (prévu pour décembre). A la Jackie Chan International Action Film Week, la sélection des films se positionnent plus sur le format des « Oscars » où les films sont déjà tous sorties.

    Peut être qu’avec le temps, ça évoluera et la sélection sera uniquement des inédits en salles. C’est le fonctionnement de la plus part des festivals (Cannes, Toronto…). Ces festivals servent avant tout de tremplin.

    Mais pour ça faudra une énorme réputation (comme Cannes)au point qu’un grand studio accepte de dévoiler son gros film d’action en avant première au festival.

    Bref pour le moment, c’est sur le mode des Oscars, Césars, Bafta, HK Films Awards

Laisser un commentaire

*