• Home ·
  • Films ·
  • Brett Ratner n’est plus le bienvenu à Hollywood
  • 21Fév

    Brett Ratner n’est plus le bienvenu à Hollywood

    Ca faisait longtemps que l’on avait plus eu de nouvelle de Brett Ratner. Pas qu’il nous manquait mais comme vous le savez, il est à l’origine de la trilogie policière Rush Hour

    Ce samedi, le mouvement contre le harcèlement sexuel Time’s Up (créée suite au mouvement MeToo), a écrit un article sur son site internet affirmant qu’il n’ y aura « pas de retour » pour Brett Ratner à Hollywood. Cet article fait suite aux informations apparus notamment sur le site Deadline selon lesquelles Brett Ratner prépare un biopic sur le duo de dance germano-français Milli Vanilli pour Millenium Media (The Expendables, La Chute du Président).

    La présidente et directrice générale de Time’s Up, Tina Tchen, a publié une déclaration qui disait: « Time’s Up est né de la reconnaissance nationale du harcèlement sexuel sur le lieu de travail. Notre mouvement est le produit de d’innombrables actes de courage de la part de nombreux survivants, y compris ceux qui ont dénoncé ce qu’ils ont enduré des mains de Brett Ratner. »

    Elle a poursuivi: « Non seulement Ratner n’a jamais reconnu ni ne s’est excusé pour le préjudice qu’il a causé, mais il a également intenté des poursuites pour tenter de faire taire la voix des survivants qui se sont manifestés – une tactique du prédateur qui vise à se faire discret pendant quelques années, puis refaire surface et agir comme si de rien n’était. Nous n’avons pas – et n’oublierons pas. Et Millennium Media ne devrait pas non plus. Il ne devrait pas y avoir de retour. #wewontforgetbrett. »

    Brett Ratner, qui est connu pour la trilogie Rush Hour ainsi que X-Men: The Last Stand et de nombreux autres films, n’a fait aucune déclaration publique en réponse.

    Pour rappel, le réalisateur et producteur a été accusée en 2017 de harcèlement sexuel ou d’inconduite par plusieurs femmes, dont les actrices Olivia Munn (The Predator) et Natasha Henstridge (La Mutante), qui ont détaillé leurs expériences dans un article pour le Los Angeles Times. 

    En 2018, Warner Bros a rompu ses liens avec Brett Ratner, choisissant de ne pas renouveler son accord avec sa société de production RatPac-Dune Entertainment, qui disposait d’une facilité de financement de 450 millions de dollars couvrant les coûts de certains des plus grands projets du studio.

    On le savait mais on le redit: il sera très difficile pour Brett Ratner de tourner un hypothétique 4eme épisode de saga policière Rush Hour. Encore très récemment, Chris Tucker affirmait que le projet était encore sur les rails et que Jackie Chan était toujours intéressé. Produit par le producteur d’origine de la trilogie, Arthur Sarkissian (The Foreigner), ce dernier disait il y a quelques années vouloir renouveler la saga comme Universal l’a fait avec le 5e épisode de Fast & Furious (NDR: en effet le meilleur de la franchise).

    En toute honnêteté, Brett Ratner ne manquera pas à la planète cinéma (son dernier film est Hercule avec Dwayne Johnson en 2014). Et il serait en effet plus judicieux de confier les reines à un cinéaste plus consciencieux.

    Mais nous ne doutons pas que le papa de la trilogie détienne une partie des droits sur sa saga, bloquant par conséquence toutes progressions de Warner Bros. Si vous ajoutez que Jackie Chan n’a jamais réellement aimé les Rush Hour et qu’il ne fera donc aucun effort pour faire le film, on peut dire que Rush Hour 4 n’est pas prêt de se faire.

Laisser un commentaire

*