Décès de l’auteur des mangas cultes Dragon Ball et Dr Slump

1403 Views 0 Comment

C’est un choc. Le légendaire mangaka, Akira Toriyama, est décédé subitement le 1er mars 2024 à l’âge de 68 ans d’un hématome sous-dural, laissant des millions de fans à travers le monde en deuil. L’auteur a laissé une marque indélébile dans le monde du manga avec ses créations Dragon Ball et Dr Slump.

Jackie Chan a réagi sur son weibo :

M. Akira Toriyama, merci d’avoir créé autant d’œuvres classiques. Elles seront toujours avec nous. Adieu 🙏​​​

Il n’est pas étonnant que Jackie Chan rende hommage au célèbre mangaka. Les deux hommes se sont mutuellement inspirés au cours de leur carrière.

Avant Dragon Ball, Akira Toriyama avait connu le succès grâce à son manga Dr Slump. Grâce à divers entretiens, on savait que les films de Jackie Chan et la littérature chinoise étaient la principale source d’inspiration de Dragon Ball. Mais on sait moins que Dr Slump a également eu une influence dans la filmographie de Jackie Chan.

Dr. Slump suit les aventures d’une fille robot nommée Arale Norimaki, et de son créateur, Senbei Norimaki, dans l’étrange village Pingouin.

Jackie Chan et Akira Toriyama se sont rencontrés une fois, dont les détails ont été publiés dans Bird Land Press en 1986. Bird Land Press était un magazine populaire qui publiait les créations d’Akira Toriyama de 1982 à 1987 pour un total de 25 numéros. Dans celui-ci, Jackie Chan déclarait : « J’ai été influencé par Dr Slump pour la réalisation de mes films ».

En effet, en 1985, pour les besoins d’une scène de My Lucky Stars, Jackie Chan était déguisé en Arale Norimaki. Et pour cause, au début des années 80, le manga Dr Slump était très populaire à Hong-Kong. Ce qui a poussé la production à organiser une rencontre entre les deux géants.

 

Dragon Ball est sans aucun doute une œuvre intemporelle connue pour avoir changé le monde du manga et du shōnen.

Dans ce même numéro de Bird Land Press, Akira Toriyama déclarera tout excité : « J’ai rencontré un homme que j’admire réellement.  Jackie Chan. Je suis l’un de ses plus grands fans. Peut-être, qu’il passe juste derrière ma femme. C’est Jackie Chan ! Ça me bloque. Je ne sais pas quoi faire. C’est la première fois que je rencontre une idole ».

Dans son ouvrage Dragon Ball Daizenshuu 2 : Story Guide, Akira Toriyama admet avoir été en panne d’inspiration après Dr Slump. C’est à ce moment-là que son amour pour Jackie Chan lui a donné l’idée du récit des aventures de Son Goku : « En fait, à cette époque, j’adorais les films de Jackie Chan et j’avais vu Drunken Master des dizaines de fois. Comme j’aimais ce genre de films, Torishima-san m’a conseillé d’essayer de faire un manga shōnen de kung-fu, alors j’ai dessiné un one-shot intitulé Dragon Boy ».

Le one-shot est devenu un tel succès qu’Akira Toriyama créa un gigantesque univers pour Dragon Ball en s’inspirant également de la mythologie chinoise à travers le récit de « La Pérégrination vers l’Ouest » du célèbre Roi Singe.

En 1996, Akira Toriyama a rencontré une nouvelle fois Jackie Chan durant la promotion de First Strike au Japon.

 

Le style de Toriyama est tellement singulier qu’on peut remarquer sa participation à plusieurs jeux vidéo, tels que la saga Dragon Quest. Il conçoit également les personnages de Chrono Trigger sur Super Nintendo, les personnages des jeux de combat Tobal n°1 et Tobal 2 sur PlayStation, et enfin ceux de Blue Dragon sur Xbox 360.

Il a également été fait Chevalier des Arts et des Lettres par l’État français en 2019, comme Jackie Chan avant lui en 1990.

Akira Toriyama, laisse derrière lui sa femme et ex-mangaka Nachi Mikami et ses deux enfants.

L’auteur de Dragon Ball, nous laisse avec des œuvres indélébiles qui marque à jamais l’histoire de la culture japonaise et de la pop culture mondiale.

Repose en paix, Akira Toriyama

 

 

0 Comments

Leave a Comment