Disparition du comédien Richard Ng

1370 Views 1 Comment

Il y a 40 ans, Richard Ng était l’une des figures comiques les plus emblématiques du cinéma de Hong-Kong. Les critiques de cinéma de l’époque l’ont surnommé « Le Roi de la Comédie » avant Stephen Chow. Son nom et visage ont traversé les époques.

Le 10 avril, Richard Ng est décédé à l’âge de 83 ans.

Né en 1939 dans une famille aisée de Canton (Guangdong), Richard Ng s’est éloigné de sa famille quand il était adolescent et est allé étudier au Royaume-Uni. C’est à ce moment là qu’il a trouvé sa vocation de comédien dans une école de théâtre au Royaume-Uni.

Dans les années 1970, Richard Ng est retourné à Hong Kong et a commencé sa carrière d’acteur. Il a débuté en jouant dans des séries télévisées et comme animateur TV. Ce n’est qu’en 1976 qu’il se fait remarquer pour son rôle de Sergent dans le film comique Mister Boo, Detective Privé de et avec Michael Hui.

Depuis lors, Richard Ng n’a cessé de jouer les comiques dans de nombreux films à succès notamment pour Sammo Hung comme Winner and Sinner (Le Gagnant, 1983)), Wheels on Meals (Soif de Justice, 1984), la saga des Lucky Stars (Le Flic de Hong-Kong 1 et 2) ou encore Miracle (Big Brother, 1989).

En raison du grand nombre d’œuvres auxquelles il a participé, son visage est devenu familier du public de Hong-Kong. Il faisait partie de ces seconds rôles emblématiques du cinéma HK comme pouvait l’être Ng Man-Tat (1952-2021), Wu Ma (1942-2014) et Bill Tung (1933-2006).

Depuis son entrée dans l’industrie, Richard Ng a été nominé deux fois pour le « Meilleur acteur » aux Hong -Kong Film Awards, notamment pour son rôle hilarant dans My Lucky Star où totalement nu, il croit avoir la capacité d’être invisible. Un scène mémorable du cinéma HK.

Richard Ng s’est fait plus rare à partir des années 2000 se contentant de courtes appariations. On citera notamment Dectective Dee : Le Mystère de la Flamme Fantôme de Tsui Hark en 2010 et le thriller Where the Wind Blows tournée en 2017 (mais sortie en février 2023), sa dernière apparition au cinéma.

Du côté de Jackie Chan, ce dernier l’avait invité à faire une courte apparition dans Skiptrace (La Filature, 2016). C’est la dernière fois qu’on l’aura vu dans un film de la légende vivante du cinéma d’action.

Selon les précédents rapports des médias de Hong Kong, Richard Ng souffrait d’une grave maladie rénale depuis plusieurs années. Cette triste annonce de sa mort laisse toute une génération dans la tristesse. Reste sa présence joviale dans des œuvres cinématographiques cultes. Et rassurons nous : Richard Ng ne nous a pas quitté. Il a juste finit par maitriser la technique de l’invisibilité.

1 Comments
  • Franco

    Répondre

    Grand acteur ! Merci pour tout ces fou rires RIP

Leave a Comment