Jackie Chan sur le point de tourner avec un panda ?

1055 Views 2 Comments

Depuis hier soir, la communauté des fans chinois de Jackie Chan s’agite autour d’une rumeur concernant le tournage éminent du prochain Jackie Chan. Une rumeur qui semble se confirmer d’heure en heure.

En effet, selon le site d’information chinois The Cover.cn, l’un de leur journaliste aurait été en contact avec l’assistante de Jackie Chan qui lui aurait confirmé que Jackie Chan s’apprête à tourner fin octobre dans la splendide province du Sichuan, une « kung-fu comédie à grande échelle » intitulée 《我不是熊猫》 (traduction en anglais : « I’M Not a Panda ») produit par Emei Film Group.

Toujours selon le site, une personne de chez Emei Film Group a confirmé l’information selon laquelle Jackie Chan et Emei Film Group coproduisent le film. Le pitch est actuellement gardé secret. Le tournage sera lancé quelque part dans le Sichuan à la fin du mois d’octobre de cette année, et une grande cérémonie d’ouverture aura lieu à ce moment-là.

Emei Film Group a produit des films comme le blockbuster de science-fiction, The Wandering Earth, le dernier Peter Chan avec Gong Li Leap, ou encore le superbe Youth de Feng Xiaogang, The Climbers de Daniel Lee et The Captain

Ce sont les seules informations qui circulent actuellement. De notre côté, vous devinez que l’on a fait quelques recherches qui nous ouvrent sur des pistes potentielles mais non officielles. Si, on ne préjuge absolument de rien, il existe trois projets qui pourraient correspondre à ce film :

+ Le premier auquel on pense naturellement est le projet de Stanley Tong intitulé Pink Panda (connu également sous le titre Panda Agent). Le pitch décrit l’amitié entre une petite fille et un Panda rose contre des braconniers.

+ Le second est un projet ayant le même titre inscrit sur un site de base donnée cinématographique. Ce projet n’a aucune information autre que le synopsis. De plus la société de production ne correspond pas. Ci-dessous la traduction du synopsis :

Oncle Jie est un éleveur qui a pris grand soin d’un Panda qu’il considère comme son fils. Pour le bien du Panda, Oncle Jie voulait renvoyer son « fils » dans la luxuriante mer de bambous à travers un programme de repeuplement sauvage qui voit seulement 10 pandas sélectionnés. N’ayant pas été sélectionné, Oncle Jie voit son rêve brisé. Isolé et solitaire, Oncle Jie est également un grand-père. Sa petite-fille Jill est venue vivre avec lui pendant l’été car elle n’est pas contente. Sa mère est sur le point de donner naissance à un petit frère. Un soir lors d’un violent orage, le jeune Panda s’est accidentellement échappé de l’élevage. Lorsque Oncle Jie le retrouve, il s’aperçoit que celui-ci est devenu bipède et aime boire du coca et manger des saucisses. Un lien fraternel va naître entre le Panda et Jill. Qu’est-il arrivé au « Panda » cette nuit-là ?

+ Le troisième portant ce nom est un projet annoncé en 2015 censé être réalisé par Keifer Liu, le producteur de Knight of Shadows et de la trilogie The Monkey King. Le pitch décrit l’histoire d’un scientifique qui en cherchant à améliorer la fertilité des pandas à créer un super panda capable de parler.

Tous ces projets décrivent des histoires contemporaines. Tandis que le genre « comédie kung-fu » fait penser à un film d’époque donc en costume traditionnelle rappelant les tous premiers films de Jackie Chan et la trilogie d’animation Kung Fu Panda auquel Jackie a prêté sa voix.

En attendant des informations officielles, on ne peut que faire des suppositions. Par ailleurs, rien ne dit que Jackie Chan tiendra le rôle principal. Peut-être même qu’il n’est que le producteur.

Quoiqu’il en soit, Jackie Chan et les pandas, c’est une grande histoire d’amour. Le 12 mai 2009, Jackie s’étant rendu dans un refuge pour pandas géants à Chengdu, dans la région du Sichuan qui avait été détruit lors d’un tremblement de terre. Jackie Chan avait adopté deux pandas, qu’il a nommé « Cheng Cheng » et « Long Long », dans le refuge dédié à la reproduction de ces animaux. C’est d’ailleurs pour cela qu’en tant qu’ambassadeur des Pandas, il emmène souvent avec lui deux pandas en peluche censés les représenter.

2 Comments
  • dragonheart

    Répondre

    On pourrait penser au Pink Panda de Stanley Tong où Jackie est cité. Ce titre de film est sorti depuis au moins un an et rien ne bouge, heureusement.

    Quant à I’m not a panda, j’espère qu’il sera enterré rapidement parce que ça sent le nanar à plein nez.

    Il faut que Jackie monte des projets ambitieux et solides car le temps est à présent compté.

    • Tirry

      On se dirige hélas de plus en plus vers le Stanley Tong qui aurait changer de titre. Donc un nouveau nanar. J’hésite à traduire une interview récente de Stanley Tong qui parle de sa vision du cinéma. C’est une catastrophe. Mais d’étonnant quand on voit ce qu’il fait.

Leave a Comment

*