La colère de Jackie Chan et Tsui Hark après la violente agression contre des femmes à Tangshan.

809 Views 16 Comments

Dans la soirée du 11 juin, sur son Weibo, Jackie Chan a posté un message de consternation et de colère par rapport à la violente agression contre des femmes dans un restaurant de Tangshan.

Les images de l’agression, largement diffusées en ligne, montrent un homme placer sa main sur le dos d’une jeune femme alors qu’elle partage un repas avec deux autres personnes dans un restaurant de la province de Hebei, dans le nord de la Chine. La femme le repousse, puis l’homme se met à la frapper, avant que d’autres personnes ne la traînent à l’extérieur et lui assènent une série de coups alors qu’elle est au sol, tandis qu’une autre femme est également poussée au sol.

Jackie Chan dit qu’il se sent particulièrement triste de voir que seules les filles se soient levées pour s’entraider, tandis que les hommes soient restés spectateurs. Il a également appelé tout le monde à réagir s’ils ont la capacité d’arrêter des actes d’intimidation et d’agressions.

« Hier, mon équipe m’a montré la vidéo. J’étais vraiment énervé. Je n’ai pas pu dormir de la nuit. C’est particulièrement triste que seules les filles se soient levées pour s’entraider tout au long de l’agression. Tous les hommes autour étaient indifférents. Comment une telle chose a-t-elle pu nous arriver à nous ? chinois ? J’ai entendu dire que les voyous ont été arrêtés maintenant et j’attends avec impatience la sévère punition de la loi ! Au cours des dernières années, mes films ont toujours dit « non » à la violence, les hommes ne peuvent pas battre les femmes, un groupe de personnes ne peuvent pas intimider une personne. Ce n’est, hélas, pas la première fois, car les choses injustes ont toujours existé. Lorsque nous sommes témoins d’agressions, si nous avons la capacité de l’arrêter, nous devons nous lever. Aider les autres, c’est s’aider soi-même ! »

Après avoir lu le message de Jackie Chan, le célèbre réalisateur Tsui Hark lui a envoyé un long message. Jackie explique dans un autre post que Tsui Hark n’a pas de compte personnel sur le réseau social chinois et qu’il lui a naturellement demandé de partager son message.

« Le directeur Tsui Hark m’a envoyé un message après avoir vu les nouvelles des deux derniers jours et mon Weibo. Je lui ai dit que sa voix devait être partagée avec tout le monde, il m’a dit qu’il n’avait pas de compte personnel sur un réseau social et qu’il pouvait me confier la publication sur mon Weibo. Cet incident a choqué toute la société et fait réfléchir tout le monde. En la matière, les débats et les différents points de vue sont inévitables, mais toutes les discussions doivent finalement revenir aux valeurs les plus élémentaires : celles à l’ordre public et aux bonnes mœurs. Nous espérons que notre système judiciaire pourra punir sévèrement les voyous sans scrupules, demander justice pour les victimes innocentes, honorer et protéger les héros qui ont agi pour la justice et protéger les droits et intérêts fondamentaux de tous les citoyens. J’espère que tous les Chinois pourront vivre en toute sécurité ».

Ci-dessous, la traduction de la longue lettre de Tsui Hark à Jackie :

Frère Jackie Chan, j’ai lu votre message sur Weibo concernant l’incident de voyous battant des femmes à Tangshan au petit matin du 10 juin.

Je suis sûr que beaucoup de gens sont comme moi et sont consternés par ce comportement laid. Cet incident est devenu une question de dignité nationale et de sécurité sociale à laquelle nous devons faire face sérieusement.

En tant que Chinois, respectueux de la loi, une image aussi terrifiante d’intimidation et de torture cruelle est apparue. Plusieurs hommes forts frappaient ensemble, et chaque fois qu’ils l’ont fait, ils attaquaient comme s’ils allaient tuer l’adversaire. Ce qui est encore plus incompréhensible, c’est leur attitude sans scrupule. A quelle époque sommes-nous ?

J’ai vu d’innombrables internautes réagir violemment à cet incident. Partout dans le pays, les gens attendent des autorités policières et du service juridique qu’ils traitent cet incident de manière sévère et équitable, tout en s’efforçant d’éliminer le plus rapidement possible des incidents similaires dans la société. Le cœur lourd, nous attendons toujours avec impatience et espérons que ces choses ne se reproduiront plus jamais, afin que les membres de notre famille, nos sœurs, nos enfants, nos amis, nos compatriotes et même le pays tout entier puissent vivre en paix dans un endroit sûr et avec dignité dans un pays sûr.

Je pense encore et encore que ce à quoi nous assistions n’était pas un combat chaotique dans une situation compliquée difficile à comprendre pour les autres. Il s’agit de quelques personnes qui n’ont aucun respect pour les autres êtres humains, n’ont pas peur de la loi et commettent des violences sans raison. La loi perd-elle sa fonction aux yeux de ces gens ?

Je ne comprends vraiment pas pourquoi quelque chose comme ça se produit sous les yeux de tout le monde. Si de telles choses ne peuvent être raisonnablement punies et que les victimes ne peuvent être raisonnablement indemnisées, les citoyens douteront de l’État de droit et de l’humanité toute entière en se croyant vivre dans une société primitive, c’est-à-dire que les gens seront forcés d’envisager un mode de vie ou pour se protéger, il faudra envisager vivre tenant des armes. C’est terrifiant. Si nous ne devrions pas penser ainsi, comment pouvons-nous nous assurer que les membres de notre famille, nos sœurs, nos enfants et nos amis ne seront pas gravement blessés dans une certaine rue, un certain restaurant ou un certain campus sans raison et ne pourront pas rentrer chez eux après avoir quitté la maison ? Ces peurs sont très proches de tout le monde, car l’alarme de la crise n’a pas vraiment été levée.

Après l’arrestation de ces voyous, qu’en est-il de la situation ? Les filles qui ont été frappées à plusieurs reprises à la tête, au visage et à l’abdomen par de nombreuses personnes, comment vont-elles ? Les vidéos prises par d’autres téléphones portables sur les lieux ont-elles été correctement conservées comme preuves ? Si ces victimes ont échappé à la catastrophe et ont survécu sans problèmes graves, seront-elles toujours inquiètes pour leur sécurité future et celle de leurs familles ?

Ce groupe de voyous est tellement endémique, n’y en a-t-il que neuf, ou y en a-t-il plus, se cachant en secret et attendant que la tempête passe, puis agir similairement sans le moindre scrupule ? Plusieurs des femmes victimes, ainsi que d’autres personnes qui ont été touchées et effrayées sur les lieux, doivent être assistées par la loi, la fédération des femmes et la société, et elles doivent être soigneusement soignées et protégées à tous égards, afin qu’elles puissent récupérer physiquement et mentalement autant que possible.

Je crois qu’il est très difficile pour les victimes de surmonter leurs peurs psychologiques, et les peurs psychologiques de toutes les femmes dans la société actuelle ne peuvent pas être facilement soulagées. Sommes-nous responsables de ces blessures ? J’espère que cette peur et cette anxiété, ainsi que les émotions qui ne peuvent être apaisées, pourront avoir l’autorité appropriée pour prouver que nous, en tant que chinois aujourd’hui, n’avons pas besoin de nous inquiéter, et nous ne devrions pas avoir besoin nous inquiéter ».

Tsui Hark, le 12 juin 2022

 

A la vision de ce fait divers qui a secoué la Chine, il est impossible de ne pas faire le parallèle avec l’explosion de l’insécurité en France qui a dépassé le stade du « fait divers » pour devenir quotidien et véritable phénomène de société. Si un citoyen chinois vivait en France, il serait frappé à quel point ces phénomènes sont devenus banals à force de soumission, d’excuses et de manque de courage. Néanmoins, il est facile de penser que la Chine saura trouver le courage d’une société qui ne veut pas mourir.

16 Comments
  • dragonheart

    Répondre

    J’aurais aimé la même indignation en ce qui concerne Peng Shuai. Mais il est plus facile de cogner sur les petits délinquants que sur les cols blancs protégés par le parti.

    Jackie en remet une couche sur la non violence de ses films. Je lui rappellerai que ses meilleurs films sont probablement les plus violents et que ses pires navets sont ceux destinés aux enfants.

    • Tirry

      Les films de Jackie non jamais été « violent » que ce soit Crime Story, Shinjuku Incident ou The Foreigner. Ils ont des récits clairement adultes mais ils ne reposent pas sur la violence. Et dans leur grande majorité ses films d’action sont teintés de burlesques comme tu le sais.

      Jackie peut paraître contradictoire que la violence au cinéma. La scène où il est en sang dans Rumble in the Bronx ou quelques plans légèrement gore de Dragon Blade… ne semble pas le déranger.
      Jackie entend certainement par violence, des scènes de cruautés, perverses ou violences paroxystiques. Il a quand même le droit de ne pas vouloir faire du Irréversible ou Les Chiens de Pailles. Même si on peut le regretter, c’est son droit. Il est pas à l’aise avec ça et c’est pas à presque 70 ans qu’on se choisis un style.

      Les films pour enfant avec des « actions hero » ont toujours été des navets. Tu parles sans doute du Tour du Monde en 80 Jours et de Spy Next Door. Pas sûr qu’il apprécie lui aussi. Mais c’est un passage obligé (et ridicule) à Hollywood afin de se faire connaître de la prochaine génération… Tu vas pas me dire que tu en attendais beaucoup de The Spy Next Door ? lol

  • dragonheart

    Répondre

    Je demande pas Les Chiens de Paille ni Irréversible, mais je demande pas non plus KFY ni CZ12 ni Knight of Shadows ni Railroad ni Kung Fu Nanny ni Le Smoking ni Le Médaillon ni Tour du Monde… la liste est tellement longue.

    Perso j’aime le carnage au début de Mister Dynamite (enlèvement de Rosamund Kwan) et la fusillade dans le camp dans Supercop. J’aime ses fights jusqu’au milieu des années 90. Après c’est assez faible à quelques exceptions. Dans la même période, Jet Li est beaucoup plus fun en matière d’action : Romeo doit mourir (dans l’entrepot), Danny the Dog (contre Mike Lambert), Le Baiser du Dragon (le final de ouf contre les jumeaux et la mort de Karyo).

    Sans aller jusqu’à ce degré de violence, un Jackie Chan movie doit être au minimum comme un James Bond ou un Mission Impossible, donc déconseillé aux moins de 10 ans. Trop souvent, on est sous la barre des 10 ans. Tout le monde en a un peu marre, ce qui l’a obligé à faire Snafu et Vanguard.

    La violence de Crime Story a été un sujet de dispute entre Jackie et Kirk Wong. Il y a des images assez dures et la fameuse scène olé olé dans l’ascenseur où on voit rien pourtant. Après il me semble que Jackie a revu un peu son jugement. Ce que confirme NPS en 2004.

    • Tirry

      Je suis pas sur qu’il est fait Snafu et Vanguard en réponse aux critiques. Je ne peux pas juger Snafu (il ne sera pas dénué d’humour et de slapstick à mon avis), mais je préfère de très très loin un Railroad Tigers et ce malgré les défauts (le casting et un Jackie Chan trop peu présent). Vanguard est la pire chose qu’il est faite en réalité. Les films US du début des années 2000 ont comme principal défaut l’investissement dédaigneux des américains envers le style de Jackie. C’est impardonnable. Mais Vanguard, c’est non seulement dédaigneux mais c’est particulièrement cynique comme entreprise. Je déteste Stanley Tong pour ça. Et Jackie Chan a manqué pour le coup de flair et de caractère pour dire NON à son ami Stanley Tong.

      Pour moi, le problème n’est pas le genre mais l’exécution. Je peux imaginer un excellent film familiale. Encore faut il avoir un bon sujet et qu’il soit sincère.

  • dragonheat

    Répondre

    Je suis pas contre un film familial de temps en temps. Toutes les stars de films d’action en ont fait un peu. Mais ça doit pas devenir la majorité de sa filmographie. C’est comme si Schwarzy et Stallone nous servaient chaque année du prince Hapi et du « Arrête ou ma mère va tirer ». A un moment faut revenir aux standards qui justifient ta réputation.

    Sammo Hung savait faire des comédies sans affaiblir les scènes d’action. Son superbe combat contre Richard Norton dans Le Flic de HK 2 avec la musique au synthé est un régal.

    Je pardonne pas Ding Sheng d’avoir gâché un super potentiel d’action/aventure/espionnage avec Railroad. J’y voyais une sorte de « Quand les aigles attaquent » et « Les canons de Navarone ». A l’arrivée, c’est une 7ème Compagnie assez fastidieuse à regarder. J’aurais pu accepter ce film tel quel sous condition de bonnes scènes d’action. Mais il y en a aucune.

    Je pense que Jackie a fait Vanguard et Snafu à cause de la pression de la concurrence et du public (Wolf Warrior 2).

    • Tirry

      Mais Jackie n’est pas tout à fait dans le même registre que Stallone et Schwarzy. Van Damme était d’ailleurs plus proche d’eux. Jackie Chan son registre était plus proche de Chaplin et Keaton. (c’est là son génie)
      A la base, le nom de Jackie Chan s’est construit sur la Kung Fu Comedy. Après j’ai rien contre un Jackie Chan dans un actionner radical surtout si il embarque un réalisateur coutumier du genre comme Martin Campbell. Evidemment.
      Mais, ça semble tellement difficile… c’est même incompréhensible.

      Concernant Railroad Tigers, tu n’as pas tort. A l’annonce du pitch de départ, j’imaginais bien un film comme Les Aigles Attaquent. Mais, j’ai l’impression qu’on s’est trompé dès le début. On a fantasmé alors que l’intention de Ding Sheng était certainement d’en faire un film d’action avec des moments burlesques (ça se voit que c’est pensé). D’où la pub de la production (China Film) qui décrivait le film comme un retour aux sources tels que Project A et Drunken Master 2. D’ailleurs, c’est là que réside la trahison tant Jackie Chan est relégué au second plan. Même type de trahison que Kung Fu Yoga et Vanguard mais avec un désir de cinéma plus singulier que les derniers Stanley Tong.
      Le film que l’on fantasmait c’est peut être Railway Heroes (2021) avec Zhang Hanyu : même concept mais dramatique.

      Snafu et Vanguard par rapport à Wolf Warrior 2 (et Operation Red Sea) c’est déjà plus plausible. Avec une subtilité de plus à résoudre, le public international que vise les investisseurs quand ils balancent l’argent sur un Jackie à gros budget. Ca donne Vanguard avec une haute influence de Fast and Furious, Mission Impossible… etc. tout en trahissant le public international et chinois qui ne voient au final que très peu Jackie Chan (alors que c’est l’attraction numero 1) et finit également par trahir (et rater) toutes les influences dont le film se réclame.

  • dragonheart

    Répondre

    Jackie, ce n’est pas uniquement du slapstick tout mignon pendant 1 h 30. C’est aussi de l’action qui décoiffe. Où est-elle passée depuis une vingtaine d’années ?

    Railroas Tigers dans la même veine que Project A, j’aurais adoré. Mais il manque à RT une meilleure intrigue, un meilleur montage et une grande scène d’action comme celle de l’hotel/restaurant dans Project A. Avec le montage adapté à son âge. Mais c’est surement trop violent pour lui maintenant, pas assez familial, pas assez peace & love… Notre Jackie a changé, en moins fun.

    J’espère me consoler avec Snafu qui devrait être plus ou moins satisfaisant comme l’a été Dragon Blade.

    • Tirry

      Jackie, ce n’est pas uniquement du slapstick tout mignon pendant 1 h 30. C’est aussi de l’action qui décoiffe. Où est-elle passée depuis une vingtaine d’années ?

      Bah, en réalité après New Police Story, Jackie Chan a progressivement ralentit question « action ». Ca s’explique tout simplement par son âge, les séquelles de ses multiples accidents et certainement une certaine lassitude après 30 ans à ne faire que ça. A 58 ans, il fait un dernier baroud d’honneur avec CZ12 qui ne vaut que pour la séquence de fight dans l’entrepôt. Il a bien dit que CZ12 serait son dernier gros film d’action. Il fallait entendre : « sans doublure, à l’ancienne ». Skiptrace tente quelque chose mais on ne retrouvera plus définitivement la même vitalité… c’est comme ça. Jackie a d’ailleurs plusieurs fois averti qu’il ressentait des douleurs récurrentes à l’épaule (cette endroit ne pardonne pas) et que sa jambe se disloque toute seule parfois. Même si il reste d’apparence robuste pour son âge. Il n’a plus droit à l’erreur pour sa santé.

      Maintenant si tu parles d’action type « Liam Neeson », ça dépend plus du réal et du type de films que Jackie fait. Pour moi, le plus gros problème de Jackie dans ses choix c’est cette volonté de le coller à des jeunots en le cantonnant qu’à un guide qui tente de transmettre la flamme. C’est bidon. Et Jackie doit absolument sortir de ce concept pourri. Snafu semble être une bonne direction (je l’espère). Ride On également dans un autre registre.
      J’espère que son prochain film sera dans la même direction. Il devrait pas tarder à retrouver les plateaux de tournage.

  • Tyler

    Répondre

    Qu’il s’indigne également contre le traitement réservé aux Ouïghours et contre la politique sécuritaire de son maître Xi Jinpin.

    Jackie Chan est une légende, on le sait mais on ne peut nier qu’il est devenu le laquais officiel du régime chinois.

    A-t-il la même indignation envers le gouvernement chinois qui a maltraité les Pékinois récemment ?

  • dragonheart

    Répondre

    Sans parler de la 3e guerre mondiale qui excite Xi et son pote Vladimir. Après difficile de critiquer quand tu risques d’être kidnappé, assigné à résidence, lavage de cerveau, voire drogué et torturé si t’es pas une star de ciné. Pour avoir une parole libre, faut partir et Jackie n’en a pas envie. C’est son droit.

    Laquais est peut-être un mot un peu fort. Je dirais plutôt une méconnaissance de l’Histoire et une croyance naïve que le système a changé ou peut changer et que ça vaut le coup de le supporter en échange d’une prospérité économique.

    Il n’y a que dans NPS, Dragon Blade, Bleeding Steel et Foreigner que l’on retrouve un peu de folie et de percussion dans l’action. Trop peu en 20 ans. L’entrepot dans CZ12, c’est sympa mais ça manque d’enjeu et de méchanceté. J’ai toujours trouvé que les têtes de bronze étaient un prétexte trop faible. L’arche d’alliance, le graal, un trésor nazi, ça a plus d’ampleur.

    D’accord avec toi sur les jeunots. Faut plutôt une co-star à la Michelle Yeoh ou Cena.

    • Tirry

      Que voulez vous les artistes de Hong-Kong ont préféré être les « laquais » de la Chine plutôt que ceux des Américains. C’est comme ça. On ne changera jamais la conscience raciale d’un peuple qui se respecte. Surtout quand ils ont été humilié historiquement par les occidentaux. (revoir Drunken Master 2 ou Il Etait une Fois en Chine).

      Ce qui est marrant, c’est que personne n’attaque Tsui Hark ou Andy Lau. Deux stars qui prêtent tout autant allégeance au pouvoir Chinois. En attendant, contrairement à Tsui Hark chouchou de la critique occidentale qui lui trouve un milliard d’excuse quand il fait La Bataille de la Montagne du Tigre ou The Battle at Lake Changjing, Jackie Chan lui n’a jamais fait un film ULTRA nationaliste. Son crédo est que les nations doivent se parler et se respecter entre elles (Dragon Blade, Kung Fu Yoga, Vanguard et probablement Snafu). Quant au mien sur la question: La Chine a tort mais les occidentaux n’ont pas raison. Et surtout je déteste les leçons de morales.

      Après je rejoins Dragonheart sur toute la ligne (naïveté et prospérité économique). C’est probablement ce qui retient les artistes de Hong-Kong.

      D’accord aussi avec toi concernant CZ12. Y a mieux que les statuettes de bronze. C’est moins « aventureux » et « dépaysant » qu’Operation Condor, la vraie réussite de la saga Armor of God. Mais bon, la ville de Paris pour les asiatiques c’est dépaysant…

      mais oui j’adorai voir Jackie donner la réplique à Lau Ching Wan, Andy Lau ou même Zhang Hanyu, Deng Chao, Wang Qianyuan, Jiang Wen… Pourquoi pas renouer avec louis Koo, Liu Ye… au lieu de ça, on le colle à un casting de jeunots androgynes inexpressifs issus de boys band. J’espère vraiment qu’il en a terminé avec ça. Il faut savoir que sur les réseaux sociaux le public chinois et les fans de Jackie font le même constat. Mais je crains Stanley Tong…

  • Tyler

    Répondre

    @ Tiry :

    L’idée n’est pas d’accepter un camp plutôt qu’un autre : accepter de se soumettre où à la Chine, où à l’Occident. Il reste une troisième voie ! Celle de l’indépendance, du courage et de la non soumission justement.

    Je parlais de Jackie Chan car le site est consacré à Jackie Chan mais il en va de même aux autres acteurs de HK qui préfèrent se taire face aux horreurs du régime chinois.

  • Tyler

    Répondre

    Et je n’ai fait AUCUNE leçon de morale. Libre à vous de ne pas être capable de critiquer un artiste que vous admirez. Moi, je déteste l’aveuglement et la politique de l’autruche.

    Quant à la « naïveté » de Jackie Chan, je trouve qu’elle a bon dos ! Il sait parfaitement où se trouve ses intérêts et il agit en ce sens. C’est son droit, mais pour moi c’est regrettable
    .

  • Tyler

    Répondre

    Et son crédo actuel, pour son pays c’est plutôt « peuple chinois, fermez-la la liberté n’est pas bonne à 100 %, acceptez votre soumission » et pour l’international se serait plutôt « nous les Chinois, nous les Chinois ».

  • Tyler

    Répondre

    Donc oui, il est bien le laquais servile de Xi Jinpin qui n’hésitera pas à s’en débarrasser d’une façon où d’une autre si Jackie Chan n’est plus utile pour sa propagande !

    C’est en ce point qu’il est DECEVANT. Dire qu’il aurai pu être utile pour les hongkongais, utile pour d’autres causes plus nobles.

    • Tirry

      Je n’ai jamais dit que tu avais fait la « morale ». Désolé, si tu l’as pris pour toi (c’était destiné à l’ingérence politique des pays occidentaux notamment des USA).

      La troisième voie dont tu parles parait idyllique. Mais on sait très bien que toutes célébrités (donc personne exposée publiquement) ayant une vision dissidente du pays en payerait le prix. Je ne vois pas comment peuvent faire les artistes HK a part l’exile. Mais visiblement, très peu ont fait ce choix. Et je les comprends, il n’y a rien de pire que le déracinement.

      Pour ce qui est de notre incapacité à critiquer un artiste que l’on admire, tu n’as visiblement pas fait un tour dans la rubrique « critique » du site. Tu aurais vu ce qu’il se prend dans la gueule artistiquement depuis bien 10 ans. ET sur le forum, il arrive souvent qu’on défonce Chinese Zodiac, Dragon Blade, Kung Fu Yoga, Bleeding Steel, Knight of Shadows et Vanguard soit deux tiers de sa filmographie post 2011.

      C’est juste qu’on évite de s’étendre sur la politique même si on est obligé parfois d’en parler en fonction de l’actualité. Maintenant, on peut effacer ses 60 ans de carrière, dire que Jackie Chan ne mérite que notre mépris et fermer le site. Mais je doute que ça change quoique ce soit au niveau politique en Chine.

      Peut être devrais je stopper ce type de news et me concentrer que sur les films. J’y songe parfois vu les réactions…

Leave a Comment

*