• Home ·
  • Nouvelles ·
  • La venue de Jackie Chan sur l’application « KuaiShou » bat des records !
  • 28Oct

    La venue de Jackie Chan sur l’application « KuaiShou » bat des records !

    Le 27 octobre, Jackie Chan a officiellement annoncé la création de son compte  sur l’application KuaiShou. C’est la première fois que Jackie Chan est présent sur un réseau social de partage de vidéo courte. Cette annonce a été faite à travers quatre courtes vidéos misent en ligne au même moment. Depuis, Jackie Chan enchaine les records !

    Le 28 octobre à 00h00, le nombre de fans du compte de Jackie Chan a dépassé les 20 millions. 8 heures après l’ouverture du compte, le nombre de fans avait dépassé les 10 millions, en 10 heures, la première vidéo a été visionnée plus de 200 millions de fois. Le nombre total de vues sur son compte a dépassé 1,6 milliard !

    En Chine, « KuaiShou » est le principal concurrent de « Douyin » connu chez nous sous le nom de Tik Tok.

    Ci-dessous, les liens vidéos de la chaine YouTube « Jackie Chan Deutschland » en vost anglais :

    La première video (format vertical), intitulée « Jackie Chan arrive sur KuaiShou », s’appui sur les souvenirs de ses films. Jackie Chan reproduit quelques mouvements avec un parapluie, une échelle, chapeau…

    Dans la seconde vidéo, titrée « Jackie Chan est ici sur KuaiShou », nous découvrons un Jackie Chan posé et plein de sagesse autour d’un discours sur la motivation avec en parallèle les étapes importantes de sa carrière.

    Une troisième vidéo (format vertical), intitulée « Poire de vitesse vs dieu du Rap »,  est apparu aujourd’hui. Là encore, à 67 ans, Jackie Chan semble en grande forme. On peut le voir faire quelques enchainement sur un mannequin de bois avant d’être invité à mesurer sa rapidité sur une poire de vitesse. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est toujours aussi à l’aise.

    Les utilisateurs de KuaiShou ont créé spontanément des vidéos qui invitent Jackie Chan à participer.  9,46 millions de personnes ont revisité les films de Jackie Chan :  le hashtag #成龙醉拳挑战 (JackieChanDrunkenMasterChallenge) a été le plus suivi. De nombreuses imitations fantaisistes  et des défis de grand utilisateurs tels que l’influence Liu Ermeng, ont suscité 7,54 millions d’enthousiasme et ont remporté la première place de la liste des défis rapides. De plus, la popularité des hashtags #成龙入快手 (Jackie Chan est sur KuaiShou), #成龙大哥来了 (Jackie Chan est ici) et #欢迎成龙大哥 (Bienvenue Jackie Chan), etc. ., n’ont fait qu’augmenter.

    Au même moment, d’innombrables célébrités l’ont accueilli dans la grande famille de KuaiShou comme les sublimes Yang Mi et Jing Tian ou encore Huang Bo, Nicholas Tse et Jordan Chan.

    Le succès de sa venue sur KuaiShou, prouve que Jackie Chan est toujours une vedette aimée du public chinois. Avec toutes ces vidéos spontanés, les utilisateurs sont passés ainsi du statut de « spectateur » à celui d' »acteur », reflétant une proximité entre Jackie et le public. De quoi repartir sur des bonnes bases après les échecs consécutifs de Bleeding Steel, Knights of Shadows et Vanguard. Allez ? on tourne la page ?

     

Discussion 7 Responses

  1. 28 octobre 2021 à 22 h 30 min

    Je me pose maintenant la question si c’est l’ancienne génération qui a fait grimper la côte ou la nouvelle génération ?
    Dans tous les cas c’est un exploit vue les flop qu’à connu ces films ces derniers moments. Ça prouve que ces flops ne sont pas du fait qu’il est dépassé mais plutôt du fait que ce sont vraiment de mauvais film, et cette nouvelle génération s’y connait énormément en film

    • 29 octobre 2021 à 0 h 03 min

      D’après Wikipedia, Par rapport à Tik Tok, KuaiShou est relativement plus populaire auprès d’un public plus âgé en dehors des villes de 1er rang (Pékin, Shanghai, Guangzhou et Shenzen) .

      Le public chinois ne boude pas Jackie. Ils pénalisent les réalisateurs. Ils ont très bien compris qu’ils étaient les responsables.
      On peut cependant reprocher à Jackie mais comme on peut le reprocher ces 10 dernières années à De Niro, Pacino, Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger, Stallone… d’accepter des mauvais projets.

  2. 30 octobre 2021 à 13 h 27 min

    Je pense aussi que les chinois préfèrent les héros viriles et sûrs d’eux, ou du moins énergiques. Jackie est allé trop loin dans la timidité, l’aseptisation et la retenue, oubliant ce qui fit la force d’un Police Story.

    • 30 octobre 2021 à 15 h 53 min

      Il y a une part de vraie. Même si les ados des métropoles chinoises (notamment les filles) sont portés par les groupes d’androgynes (mode venu de Corée du Sud) que les dernières productions avec Jackie n’ont pas hésité à mettre au casting. Pour moi, les problèmes n’émanent pas de Jackie en dehors du fait qu’il accepte ce que des opportunistes lui propose (évidemment). Le problème émane des réalisateurs et scénaristes. Encore une fois, si Zhang Yimou ou Hu Guan venait le chercher, jamais il ne dirait non. Pourquoi n’a-t-il pas refuser le rôle dans The Foreigner ? son personnage a une soif de vengeance comme Jackie ne l’a jamais eu dans ses précédents films.

      Le « problème » qu’il soit sur la défensive ? Je pense à la seule scène de « baston » de Contre-Attaque où Jackie ne cesse d’être sur la défensive pourtant elle est terriblement efficace et bourré d’idée génial.

      Energique ? Ca serait plutôt ça l’une des solutions. Et ça implique que les réalisateurs sachent gérer et filmer des scènes d’actions. Pour le coup Leo Zhang sur Bleeding Steel a fait mieux que Stanley Tong.
      Mais la principale solution est le scénario et l’intention artistique du réalisateur. Du cinéma avec un grand C. Donc exigence en terme de structure et de construction des personnages.

      Bref, si le public a sanctionné les trois derniers films de Jackie, c’est parce qu’ils sont tout simplement mauvais. Mal pensés et fait pour des mauvaises raisons.

  3. 31 octobre 2021 à 15 h 03 min

    Oui, la baston de Contre-Attaque est excellente parce que c’est énergique, bien filmé et parce qu’il accepte plus ou moins l’affrontement.

    Même si le ton et le contexte sont différents, on remarque tout de même un impact moindre par rapport à un Thunderbolt par exemple. La patte Sammo Hung, plus brutale.
    Dans Who am I sur le toit, la baston est haletante au début car Jackie accepte aussi l’affrontement. Quand il se met à fuir, la tension retombe.
    Ça a empiré dans les années 2000 avec une aseptisation accentuée à tous les niveaux. Beaucoup de films auraient pu être meilleurs avec des combats plus vigoureux et des personnages moins gentillets. Comme Le Tour du Monde ou Le Smoking où il joue une sorte d’ado puceau à presque 50 ans. Embarrassant.

    Je pense que le public chinois s’est lassé petit à petit à cause d’un spectacle en demi-teinte. En comparaison, Wu Jing, c’est un peu le Gerard Butler ou le Jason Statham asiatique : cool, direct.

    Dernièrement, on remarque une énergie nouvelle dans l’action : Dragon Blade, Foreigner, Bleeding Steel. Voir Jackie en voiture foncer sur Callan Mulvey puis l’exploser en tirant dans le container. Le genre de scène qui était devenu rare et qui fait du bien lol.
    La pression de la concurrence y est sans doute pour quelque chose.

    • 31 octobre 2021 à 16 h 06 min

      On est d’accord.
      Aux Etats-Unis, Jackie était considéré par les producteurs comme un « playmobil » (interchangeable et enfantin). Période définitivement enterré depuis une bonne décennie.
      Jackie a toujours su se remettre en question. C’est pour ça que l’on peut découper sa filmographie par « période » et ce depuis le début de sa carrière.

      J’espère ne pas me tromper et ne pas penser trop vite mais j’impression que Ride On est une nouvelle étape dans sa filmo après avoir jouer les « vieux héros fatigués » (The Foreigner et Bleeding Steel par ses cheveux gris) ou « vieux héros en retrait » (Namiya, Railroad Tigers, Kung Fu Yoga, Knight of Shadows, Vanguard). Non pas que son âge ne sera plus pris en compte. Mais peut-être un regain d’égo, comme quoi le « vieux n’a pas dit son dernier mot ».

      Le titre original de Ride On « L’esprit du Dragon Cheval » est un idiome en chinois qui signifie « vieillesse pleine de vitalité, d’énergie ».

  4. 31 octobre 2021 à 19 h 18 min

    On en a beaucoup parlé ici, et dragonheart le dit si bien… Une anecdote sur moi par exemple, fan incontesté de Jackie, mes amis se moquaient du fait que dans ces films Jackie passait son temps a fuire les combats, les mano à mano… Pour m’en sortir je me réfugiais sur certains film de l’époque comme dragon forever, police story.aussi où j’arrivais à les contenir,c’était combat de maître… malgré sa vieillesse nous attendons un retour au source, pas tout le temps mais quand même un peu.
    Foreigner nous a donné le ton et c’est pour cela nous attendons avec impatience Snafu…

Laisser un commentaire

*