Le président de Bona Film Group est fier d’avoir surpassé avec A LEGEND, la technologie IA utilisée à Hollywood

722 Views 2 Comments

Hier 12 avril,  une conférence sur « l’investissement cinématographique chinois » a eu lieu dans le cadre de la cérémonie des China Film Big Data de la chaîne de télévision chinoise Movie Channel qui s’est tenu à Jingzhou dans la province du Hubei.

À cette occasion, plusieurs producteurs ont échangé sur les enjeux actuels et futurs de l’industrie du cinéma chinois. Yu Dong, producteur et président de Bona Film Group, était présent et en a profité pour parler de ses futures productions et glisser quelques mots sur A Legend.

Selon Yu Dong, la 7e collaboration entre le réalisateur Stanley Tong et Jackie Chan serait sur le point d’être finalisée et ne devrait plus tarder à communiquer sa date de sortie pour cette année.  Toujours selon ses dires, A Legend serait une véritable prouesse technologique en ce qui concerne l’utilisation de l’IA pour le rajeunissement de Jackie Chan.

Comme dans The Myth, dont il partage surtout le concept d’une narration entre deux époques espacées de plusieurs siècles, A Legend voit Jackie Chan interpréter le rôle d’un archéologue et celui d’un jeune général de la dynastie Qin. Pour les besoins de ce dernier, la production a utilisé l’IA pour ramener l’apparence de Jackie Chan âgé de 69 ans sur le tournage à celle de ses 27 ans.

D’après Yu Dong, avec A Legend, l’industrie du cinéma chinois peut se targuer d’avoir surpassé la technologie IA utilisée à Hollywood.

 

Dernièrement, Hollywood avait pourtant fait très fort avec le rajeunissement d’Harrison Ford pour l’intro du dernier Indiana Jones : Le Cadran de la Destinée. Néanmoins, les récentes productions américaines et autres adaptations Marvel et DC, ont démontré de sérieuses faiblesses artistiques et techniques en ce qui concerne les CGI et VFX des grosses productions hollywoodiennes.  On peut citer notamment Gods of Egypt, Aquaman 1 & 2, Cats, L’Appel de la Forêt, Flash, The Marvels, Meg 1 & 2, Fast X...

En plein essor depuis 2012, l’industrie du cinéma chinois avait accusé un sérieux retard par rapport aux leaders hollywoodiens dans le domaine comme ILM et la Weta. Mais depuis quelques années, la tendance est à l’équilibre et pourrait bien s’inverser avec le temps quand on voit des productions comme Wandering Earth I et II, Creation of The Gods, Born to Fly et le diptyque The Battle At Lake Changjin. Sans compter, la surprise de l’Oscar des meilleurs effets visuels remis à la production japonaise Godzilla Minus One qui avait un budget 10 fois inférieur à celui de ses concurrents !

Dommage que, pour le moment, les productions avec Jackie Chan n’aient pas encore bénéficié de cette performance. Des films comme Knight of Shadows, Bleeding Steel et dernièrement Hidden Strike accusent tous de grande faiblesse technique en termes de trucages numériques. A Legend est donc l’occasion de changer la donne et avec Bona Film derrière, on a l’espoir que ça sera le cas.

2 Comments
  • Bouhn

    Répondre

    Bonjour, connaissez-vous un site pour suivre l’actualité des films chinois ? Vous évoquez de nouveaux films que je ne connais pas. Y-at-il un site pour suivre les nouveautés du cinéma asiatique ? Existe-il une plateforme de streamig légale avec sous-titre en français ? merci !

    • Tirry

      La plupart des sites de cinéma occidentaux ne traitent que des gros films chinois comme ceux cités dans l’article, avec un gros accent sur les films d’action à potentiel international.
      Il y a par exemple cityonfire.com en langue anglaise. Et je pense à DarkSideReviews en langue française. Celui-ci met l’accent sur la critique, y compris des « Direct to video » chinois diffusés sur les plateformes de streaming locales comme Iqiyi

      Concernant la plateforme de streaming légale de films chinois avec vostfr, ça n’existe pas à ma connaissance.

Leave a Comment