• Home ·
  • Films ·
  • Le réalisateur de The Foreigner se dit fier de la performance de Jackie Chan !
  • 23Août

    Le réalisateur de The Foreigner se dit fier de la performance de Jackie Chan !

    Le site Slashfilm.com s’est entretenu avec Martin Campbell, le réalisateur de The Foreigner, actuellement en pleine promotion pour son dernier film d’action The Protégé avec Maggie Q, Michael Keaton et Samuel L. Jackson.

    The Foreigner est clairement le meilleur film que Jackie Chan ait tourné durant cette dernière décennie. Et Martin Campbell à la réalisation est sans contexte l’une des raisons pourquoi le thriller fonctionne si bien.

    Lors d’un récent entretien couvrant toute sa carrière, Martin Campbell a parlé de son expérience avec l’icone du cinéma d’action. Ci-dessous la traduction :

    Jackie Chan en action est un délice cinématographique. L’acteur et cascadeur a vu ses talents sublimés par Martin Campbell, qui voulait montrer une autre facette de Jackie Chan. « Il était très bon dans The Karate Kid « , a déclaré Campbell. « Il était excellent. Encore une fois, c’était un rôle sérieux, pas un rôle comique, et c’est ce qui m’a convaincu qu’il serait très bon. C’est un bon acteur, Jackie, en dehors de ce qu’il fait si brillamment. Un gars formidable aussi. Ce que vous voyez est ce que vous obtenez ».

    Jackie Chan se bat avec détermination et implication dans le film, mais pas avec la vitesse et la précision qui ont défini ses films classiques. Malgré les capacités et les compétences de Chan exposés dans  The Foreigner , il y a aussi un sentiment de vieillesse et de lutte. « Avec The Foreigner , Jackie a dû supprimer tous ses instincts naturels, notamment dans les scènes d’action », a déclaré Campbell :

    « J’étais assez dur avec lui, dans le sens où je voulais voir le vieil homme en lui. J’ai rendu son langage corporel un peu voûté, vieil homme. Je veux dire, Jackie avait 65 ans à l’époque, mais il est très en forme. J’ai gardé les techniques militaires si vous voyez ce que je veux dire. Je voulais que ce soit militaire. Je ne voulais aucun de ses tours ni aucune de ses échelles virevoltantes au-dessus de la tête des sbires, ce qu’il fait si brillamment. Il a accepté de le faire, et vous savez, c’était une bonne décision ».

    Campbell, qui admet avoir raté le coup avec The Green Lantern, est très fier de The Foreigner et de la performance de Jackie Chan dans le film. Le thriller représente une réussite à tous les niveaux, y compris la partition musicale signé Cliff Martinez : « N’était-elle pas génial ? » Campbell a demandé.

    « Sur ces films, vous n’avez pas beaucoup d’argent pour la musique. Lorsque vous budgétisez un film, la post-production a tendance à être un peu mise au second plan. L’argent pour la musique est difficile à trouver. Vous devez chercher des gens qui sont très bons et, ensuite, qui veulent faire votre film parce que vous ne pouvez clairement pas les payer comme ils le devraient. C’est le monde du cinéma indépendant. Bien sûr, c’est ce qui se passe ».

     

    Si Martin Cambpell est fier de son travail avec Jackie. De son côté, The Foreigner est très certainement le film dont Jackie est le plus fier de ces dix dernières années. Sortie en novembre 2017 en Chine, The Foreigner est non seulement le dernier film de Jackie a avoir été un succès au box-office chinois mais c’est aussi le dernier film dont Jackie a participé activement à la promotion. C’est un signe qui ne trompe pas.

    Evidemment chez Jackie Chan France, on croise les doigts pour que les chemins de l’acteur et du réalisateur se croisent à nouveau. Qui sait ? l’avenir nous le dira… Pour l’heure, le dernier film de Martin Campbell, The Protégé est sortie le 20 août dernier dans les salles américaines.

     

    Source:  Slashfilm.com

Discussion One Response

  1. 24 août 2021 à 19 h 12 min

    J’aime bien Martin Campbell : professionnel, compétent, efficace, malin, assez intelligent et cultivé pour aborder certains sujets et dessiner de bons personnages sans être chiant. Un très bon faiseur qui fait du cinéma populaire de qualité.

    Les premières critiques de The Protégé sont d’ailleurs assez bonnes.

    Il a eu raison de vouloir enlever les tics, les manies, les cabrioles et les mimiques de Jackie. On voit d’ailleurs que la version longue du combat dans la forêt fonctionne mal car on retombe dans les travers et ça cogne pas, ça se bat sans se faire mal. Si c’était moi, j’aurais accentué encore un peu plus la brutalité des combats. Jackie est encore un petit peu trop bienveillant par moments, mais je chipote je suis satisfait du film. Le nouveau Police Story devra être dans ce style.

Laisser un commentaire

*