On passe au crible l’aperçu de A LEGEND dévoilé à la conférence de Bona Film Group

758 Views 0 Comment

Depuis l’annonce de la mise en production de la suite de The Myth, on ne prendra pas de risque en affirmant qu’on n’attendait pas grand chose du nouveau film de Stanley Tong après le nanar Kung Fu Yoga et le navet Vanguard. D’autant plus que l’annonce du casting renouait avec l’un des pires concept de la carrière de Jackie Chan qui le voit relégué au second plan au profit d’un groupe de jeune insipide.

Pour autant, l’aperçu dévoilé ce jour lors de la conférence du géant studio chinois Bona Film Group a soudainement titillé notre intérêt, jusque là faible, pour A Legend.

Toujours en tournage, A Legend s’est dévoilé à travers une courte vidéo (disponible actuellement sous forme de vidéo volé) dont les vfx et l’étalonnage ne sont toujours pas finalisé. Et le moins que l’on puisse dire actuellement, c’est qu’il s’en dégage un souffle épique fort appréciable notamment en ce qui concerne les scènes se déroulant dans le passé.

Comme The Myth, sa suite est un film d’aventure qui mêle présent et passé. Dans le premier film de 2005, budgété à 15M$, on suivait Jackie Chan dans le rôle de Jack, un archéologue hanté par des visions le renvoyant à l’époque de la Dynastie Qin dans la peau du Général Meng Yi, amoureux d’une Princesse Coréenne dont l’esprit et le corps était enfermé dans un gigantesque tombeau souterrain.

Jusqu’à présent, on savait que Jackie Chan reprenait son rôle de Jack Chen, un archéologue qui se lance avec ses étudiants à l’intérieur d’un gigantesque glacier après avoir trouver un pendentif en jade qui ressemblait étrangement à celui aperçu dans l’un de ses rêves. Un pendentif qui les mènera jusqu’au tombeau de la sublime Princesse chinoise interprété par Guli Nazha.

D’après le design des armures, les séquences dans le passé de A Legend semble se dérouler sous la Dynastie Tang. On a vu Jackie Chan grimé en Général sur les photos volées du tournage. Mais à travers ce premier aperçu, on comprend que Jackie Chan ne sera pas le seul à « voyager dans le temps ». Pour raison de post production conséquente (à base d’IA) concernant son personnage, le « Jackie Chan du passé » n’apparait pas dans ce précoce teaser. Et on comprend qu’il ne sera probablement pas le « love interest » de la Princesse. Un choix judicieux.

Ainsi, on apprend que le personnage interprété par le jeune comédien Zhang Yixing (un étudiant du professeur Chen) sera connecté à l’un des Généraux, certainement rescapé d’un affrontement violent avec l’armée Mongol et dont le cheval a été retrouvé des milliers d’années plus tard en parfaite état de conservation sous la glace. C’est lui qui est amoureux de la Princesse. Ce qui est tout de même rassurant car on voyait mal une histoire d’amour entre Jackie Chan et une comédienne d’une quarantaine d’année plus jeune. On peut souffler !

Le teaser de A Legend en dit également plus sur le personnage incarné par Aarif Lee. Celui-ci interprétait déjà un chasseur de trésor vicelard dans Kung Fu Yoga et s’était fendu d’un rapide combat avec Jackie dans le film. On ignore si il s’agit du même personnage, mais lui et Jackie remette ça dans A Legend. De plus, Aarif Lee semble interprété l’antagoniste du film, lui aussi à la recherche de ce fameux pendentif. Il est également hanté par des visions où il se voit dans la peau d’un guerrier Mongol qui semble avoir jeté son dévolu sur la Princesse, retenu très certainement captive au sein de sa tribu et pour laquelle l’armée des Tang lancera une expédition dans les steppes du Xinjiang afin de la libérer.

Jackie Chan va très certainement devoir arbitrer tout ce beau monde prêt à s’entretuer à travers le temps pour l’amour d’une sublime Princesse. Et peut-être même y perdre la vie a moins que ce mystérieux jade lui apporte la vie éternelle. De plus, à travers ce plan en plongé (ci-dessus), on peut s’interroger sur l’identité du guerrier de la Dynastie Tang : Est-ce le personnage du passé de Jackie ? ou bien celui incarné par Zhang Yixing ?  Mais trêve de spéculation.

Augmenté d’un budget à hauteur de 50M$, A Legend semble jouir d’une direction artistique plus soigné que son prédécesseur. De son côté, Stanley Tong semble beaucoup plus inspiré à filmer de gigantesques batailles sur les grandes plaines du Xingjiang que des voitures de luxe en CGI sur les autoroutes de Dubaï. C’est d’ailleurs ce qui frappe dans ce premier teaser : la volonté « old school » de l’entreprise. Que ce soit pour les batailles ou les duels, Stanley Tong continue à les filmer à l’ancienne, épuré dans leur découpage avec des valeurs de plans large pour mettre à l’honneur la performance.

Pour cette suite, Stanley Tong semble avoir pris en compte ce qui a fait l’intérêt du premier The Myth dont le morceau de bravoure voyait Jackie Chan en général Qin, épuisé au sommet d’un tas de soldats tués par ses soins, attendant le coup fatal qui le décapitera. Dans A Legend, les armes tranchent et transpercent, les corps crachent des gerbes de sang et les lames font des étincelles entre elles. Ce qui a de quoi nous rassurer.

Même si on ignore si il s’agit de la bande-son du film, la musique orchestrale de ce teaser sied parfaitement à l’ambiance épique dont on reconnaitra par ailleurs le thème de la chanson « Endless Love » que Jackie Chan et Kim Hee-Sun ont chanté pour le premier film. A noté que Nathan Wang, le compositeur du premier film est de retour.

Mais restons encore sur nos gardes. Lors de cette conférence, Stanley Tong a répété que le film utiliserait beaucoup d’effets spéciaux ainsi que l’IA pour rajeunir Jackie Chan dans les séquences du passé. On a peur de la catastrophe. Reste aussi à savoir si Stanley Tong,  crédité seul au scénario, aura réussi à structurer tout ça de manière fluide et cohérente sans tomber dans la niaiserie dont souffrait déjà Chinese Zodiac et Kung Fu Yoga. Deux scénarios dont Stanley Tong est responsable.

Le tournage devrait se poursuivre jusqu’à la fin juillet. Le film pourrait sortir durant le prochain Nouvel An chinois soit le 10 févier 2024.

Tirry

Rédacteur en Chef. Amoureux du cinéma asiatique notamment chinois/HK. Certifié fan de Jackie Chan depuis ses 11 ans.

0 Comments

Leave a Comment