• Home ·
  • Box-office ·
  • Prévision du Box-Office du Nouvel An Chinois 2020 : la reconquête ?
  • 20Jan

    Prévision du Box-Office du Nouvel An Chinois 2020 : la reconquête ?

    L’année dernière, nous avons conclu notre article sur les prévisions du box-office nouvel an chinois 2019 sur une interrogation plutôt sombre sur le potentiel des films de Jackie Chan au b.o chinois.

    L’étau

    En ce début d’année, la réponse s’est donc révélée négative pour Jackie. A force de tester son image dans des productions de genre nouveau mais peu exigeantes, chapoté par des producteurs sans scrupules et des cinéastes débutant, l’ancien roi du box-office asiatique a fini par perdre de vu ses fans mécontent de la tournure « bien trop juvénile » que prend sa filmographie. Car, il faut bien l’avouer. Jackie Chan s’en tête à vouloir séduire le jeune public chinois, qui quoiqu’il fasse ne semble pas être prêt à idolâtrer une star âgée de 65 ans, lui préférant ainsi des pop-idoles aux visages lisses. 

    Hélas, Jackie Chan oublie que ses fans ont grandi avec lui et qu’ils sont tout à fait prêt à le regarder dans des productions plus modestes mais bien plus dramatiques. C’était le cas avec The Foreigner, dernière production avec Jackie Chan à avoir bien fonctionné en Chine avec 80M$ de recette malgré une intrigue géopolitique (le conflit Nord Irlandais avec l’Angleterre) loin des préoccupations des chinois.

    Si Jackie Chan en a peut être pris la mesure (les futurs X-Traction et Five Against a Bullet). Il a néanmoins été obligé pour des raisons certainement contractuelles d’engager son image sur des tentatives ratés d’investir un autre genre et prévu certainement depuis plusieurs années : la SF avec Bleeding Steel et la fantaisie avec The Knight of Shadows. Deux productions mis en scène par des débutants n’assumant pas le genre qu’ils investissent. Ça reste une comédie d’actions pour le premier et une comédie pour enfant pour le second. Résultat, un bouche-à-oreille désastreux.

    Un désastre qui n’a peut-être pas étonné Jackie Chan, qui est resté étrangement discret durant la promotion de ces deux films. (Souvenez-vous des tournées promos géantes à travers le continent chinois de Dragon Blade ou Skiptrace).

    Au final, depuis 2012, seul Kung Fu Yoga, sortie durant la période lucrative du nouvel an chinois en 2017, a réussi exploser le box-office en cumulant 255M$ de recettes, battant par la même occasion le très attendu Journey to the West 2 du duo Tsui Hark/Stephen Chow.

    En Chine (dont Hong-Kong), Jackie Chan et Stanley Tong ont depuis toujours exploser les records durant le nouvel an chinois avec des films comme Rumble in the Bronx et First Strike (Contre-Attaque). Rien d’étonnant donc que le duo, après avoir surpris en 2017, remette le couvert pour les festivités de 2020.

    Mais en Chine, l’époque change vite et le nombre de films prétendant à la 1ère place du box-office chinois en cette période également. En 2019, pas moins de huit gros films se sont fait concurrence : de la comédie (Crazy Alien, Pegasus et la cuvée « Stephen Chow » avec King of Comedy 2) au blockbuster de SF (Wandering Earth) en passant par la fantaisie (The Knight of Shadow) et le film d’animation pour enfants (Peppa Pig et Boonie Bears 6), jusqu’à une contre programmation avec le polar HK, Integrity (avec Nick Cheung et Lau Ching-Wan).

    Si le Jackie Chan en mode fantaisie échoue parmi les derniers aux côtés de Integrity et Peppa Pig. Le Stephen Chow déçoit avec seulement 90M$. C’est bien trop peu pour celui qui avait quasi atteint la barre des 500M$ avec The Mermaid durant le nouvel an chinois 2016, soit premier recordman du box-office chinois depuis l’ouverture du marché cinématographique chinois en 2012.

    Pour le reste (mention spéciale à The Wandering Earth), ils se sont ni plus ni moins partager les recettes colossales du nouvel an chinois 2019 : 950M$ rapporté sur seulement une semaine ! Record absolu !

    Le Nouvel An Chinois 2020

    Le nouvel an chinois 2020 pourrait réitérer l’exploit avec le retour deux grosses franchises de comédie (Detective Chinatown 3 et Lost in Russia), un biopic sur un événement sportif retentissent en Chine (Leap), un film catastrophe dont c’est le plus gros budget de l’histoire du cinéma chinois (The Rescue) et le film d’animation Legend of Deification. A côté, le duo Jackie Chan/Stanley Tong avec Vanguard se retrouve parmi les derniers en termes d’attentes devant le film d’animation Booney Bears 7, la fantaisie Monster Hunter (rien à voir avec le jeu vidéo, ni même la saga Monster Hunt) et la romance The Red Envelope.

    La comédie Détective Chinatown 3, co-réalisé par Wu Gang (un membre majeur de la JC Stunt Team), est le grand favori du nouvel an Chinois. C’est en tout cas ce qu’atteste tous les sites de préventes de tickets chinois. Outre les acteurs récurrents de la saga comme Wang Baoqiang et Liu Haoran. Le film ajoute Tony Jaa à son casting. Après les enquêtes tumultueuses des deux premiers films qui voyaient nos deux héros enquêtés à Bangkok puis à New-York. Ce troisième opus les propulse à Tokyo où l’enquête se transforme en véritable défi réunissant les plus grands détectives d’Asie afin de résoudre une affaire criminelle. Vu l’incroyable engouement, les 500M$ n’auront rien d’étonnant.

    Quatre autres films vont, selon les attentes se disputer la deuxième et troisième place du podium. Tout d’abord, Lost in Russia, troisième de la série des « Lost in… » après Thailand en 2012 et Hong-Kong en 2015. Le film est surtout l’occasion pour le public de retrouver la star Zheng Xu (l’excellente comédie dramatique Dying to Survive) dans une comédie rocambolesque le temps d’un trip en Russie. La barre des 300M$ est envisageable. 

    Il sera sans doute suivi de près par le film d’animation Legend of Deification du studio responsable du succès phénoménal de Ne Zha sortie l’été dernier en Chine et qui a rapporté un colossal 720M$ soit le deuxième meilleur score de tous les temps derrière l’indétrônable Wolf Warrior 2 et ses 850M$.

    The Rescue, le nouveau Dante Lam après Operation Red Sea, qui se targue d’être le plus gros budget de l’histoire du cinéma chinois avec 90M$. Avec Eddie Peng en tête d’affiche, le film suit une équipe de sauveteur, de leur formation jusqu’à leurs premières missions. Rempli de situation d’urgences hautement spectaculaires, le blockbuster devrait s’en aucun doute atteindre la barre des 200M$.

    Mais il faudra être attentif au prochain film de Peter Chan (Les Seigneurs de la Guerre) qui voit Gong Li dans le rôle de la coach de l’équipe féminine de volleyball qui a emmené l’équipe chinoise sur la première place du podium au J.O de Rio en 2016. Leap est très attendu en chine. Le casting est composé également de la star chinoise Huang Bo et les volleyeuses sont interprétées par les championnes aux J.O 2016. Pour l’anecdote, Jackie Chan a avait fait un tour sur le tournage en octobre dernier.

    Enfin, le film d’animation pour enfant, Booney Bears 7 pourrait créer une petite surprise à l’instar du 6eme épisode sortie en 2019 qui avait tout de même atteint les 100M$.

    Et Vanguard dans tout ça ?

    Disons-le clairement, un troisième échec (moins de 100M$) poserait un sérieux problème à Jackie Chan.

    Vanguard peut éviter le pire grâce notamment au fait qu’il s’agisse d’une nouvelle collaboration entre le duo gagnant Jackie Chan / Stanley Tong, avec au casting l’idole des jeunes Yang Yang, dans un film d’action a échelle international. Notons également que la communication autour du film est jusqu’à présent irréprochable : ils peuvent se targuer d’avoir les plus belles affiches et de n’avoir jamais succombé à trop en dévoiler. Mais il faut bien reconnaître que les préventes, si elles ne sont pas honteuses, sont plutôt timides comparés aux autres films cités plus haut. Il faut dire que le côté « old school » de Jackie et le fait que cela ne soit pas une franchise (parions qu’un Chinese Zodiac 2 se saurait mieux débrouiller) empêche le film de faire des miracles à ce stade. Il devra donc compter sur un sacré bouche-à-oreille pour espérer se hisser sur le podium.

    Et contre toute attente, à une semaine de la sortie, la sauce commence à prendre ! Sur les réseaux sociaux chinois, il est le quatrième film a être le plus commenté devant The Rescue et Leap. De plus, les premieres critiques de divers influenceurs sont toutes très positives !

    A une semaine de la sortie, cela sera-t-il suffisant pour atteindre le trio de tête ? A l’heure où j’écris ces lignes les préventes de Detective Chinatown 3 ont quasiment atteint les 30M$, laissant la concurrence loin derrière. A côté, Vanguard n’affiche que 2M$ ! Pour sa défense, il est le film « live » qui possède le moins de séances ouvertes aux préventes. Et certains internautes pointent les horaires de ces séances, tournant honteusement pour la plus part entre 1h et 6h du matin !

    Pour finir sur une note positive, si le podium semble compromis pour Vanguard, ce nouveau Jackie Chan ne devrait pas être un bide pour autant. Devant l’énorme influence dans les salles chinoises à cette période de l’année, la barre des 100M$ reste toutefois possible. Ce qui devrait permettre à Jackie Chan de renouer avec un public qui avait perdu confiance après ses deux dernières (mauvais) films. C’est au moins ce que l’on lui souhaite.

    Rendez-vous donc dès le 25 janvier pour le « battle royale » de l’année 2020 !

Laisser un commentaire

*