• 18Déc

    Retour sur la conférence de presse de VANGUARD

    Aujourd’hui, à Beijing, une conférence de presse a été consacrée à VANGUARD, la sixième collaboration conjointe entre Stanley Tong et Jackie Chan.

    Jackie Chan, le réalisateur Stanley Tong et l’ensemble du casting ont naturellement participé à l’événement.

    Le film suit les membres de l’agence de sécurité international « Vanguard », dirigé par le directeur du service de sécurité international, Tang Huanting (Jackie Chan). Effectuant des opérations de sauvetage dans le monde entier, ils se retrouvent cette fois entraînés dans une sombre et dangereuse conspiration.

    Jackie Chan a déclaré que le travail sur le film a failli lui coûter la vie: pendant le tournage de la scène en jet ski, et en raison du fort courant, Jackie est tombé par-dessus bord, il a été écrasé par le bateau et le courant l’a empêché de remonter à la surface. Il raconte alors qu’il s’est agrippé fermement à un rocher et, en s’appuyant dessus, il a essayé de soulever le bateau,pour finalement être emporté par le courant. Lorsqu’il est sorti de l’eau, il a vu que Stanley Tong était en larmes. Lorsque cet incident s’est produit et que le personnel a crié que Jackie était introuvable, des larmes ont commencé à couler des yeux de Stanley. Il a plaisanté en affirmant avoir été très effrayé par l’incident et ce malgré l’expérience qu’il a vécu aux côtés de Jackie et ses multiples fractures.  « Je l’ai vu pleurer pour la première fois », a admis Jackie, et Stanley a ajouté que cet incident l’a beaucoup réfléchir. Parlant de ses blessures, Jackie a également dit que son épaule pouvait se disloquer à tout moment.

    D’autres détails du film ont été discutés, par exemple, Jackie a parlé de la scène d’un baiser entre Allen Ai et Yang Yang. Lorsque les animateurs ont demandé aux jeunes acteurs ce qu’ils ressentaient, le comédien Allen Ai a répondu: « Eh bien, j’ai aimé ». Yang Yang de son côté, a admis que cette scène lui avait rendu nerveux. 

    Ensuite, les acteurs ont reçu des surnoms. Jackie a reçu le surnom de « 小 哥哥 » – qui signifie « Petit Frère ». À la vue de la tablette qu’il a tiré au sort, Jackie a soupiré et a admis qu’il était toujours le serviteur: il verse du thé, fournit de l’eau, fait le nettoyage et emballe la nourriture pour les employés.

    En fait, tout le monde sait qu’en Chine, Jackie Chan s’appelle 大哥 – Big Brother. Malgré son expérience colossale au cinéma, ses nombreuses récompenses, dont le fait d’être devenu le premier Chinois à recevoir un Oscar d’honneur et d’être tout simplement respecté à travers le monde, Jackie n’a jamais cédé à l’arrogance.

    Plus tôt, Jackie Chan a déclaré qu’il ne s’inquiétait plus depuis longtemps du box-office et que son but est juste de faire les films qu’il aime, afin qu’il n’ait pas honte de lui-même et de ses fans. « Pour travailler avec Jackie Chan, il faut bien connaître le cinéma: il ne faut en aucun cas reproduire ce qui a déjà été vu dans ses films ou dans celui de quelqu’un d’autre », explique Stanley Tong.

    « Vanguard » sort en en Chine le 25 janvier 2020 pour le nouvel an chinois.

Discussion 2 Responses

  1. 19 décembre 2019 à 20 h 18 min

    « Pour travailler avec Jackie Chan, il faut bien connaître le cinéma: il ne faut en aucun cas reproduire ce qui a déjà été vu dans ses films ou dans celui de quelqu’un d’autre »

    Cette phrase, c’est quand même une grosse blague quand on voit tous les empreints de Vanguard à Kung Fu Yoga ! Sans parler des références à Indiana Jones et James Bond dans d’autres films.

  2. 20 décembre 2019 à 0 h 04 min

    En effet, Stanley Tong aurait mieux fait de la boucler sur ce coup là ^^

Laisser un commentaire

*