• Home ·
  • À la une ·
  • RIDE ON : le nouveau Jackie Chan est officiellement lancé !
  • 14Sep

    RIDE ON : le nouveau Jackie Chan est officiellement lancé !

    La semaine dernière, nous vous faisions part des rumeurs concernant le tournage imminent d’un nouveau film avec Jackie Chan. Aujourd’hui, nous vous délivrons les toutes premières informations officielles concernant ce nouveau film.

    Exit donc les actionner « Police Story 2022 » et « Bodyguard Story », Jackie Chan continue à explorer des nouveaux genres. Après avoir été à l’affiche du blockbuster d’action de Stanley Tong, Vanguard, Jackie renoue avec le film d’auteur où le scénario fait la part belle à la trajectoire des personnages.

    Fin septembre devrait donc démarrer le tournage de Ride On (« Chevaucher » en français) sur une période de 100 jours. Le film devrait se tourner intégralement en Chine à Shanghai et dans les grands studios de Hengdian.

    Il s’agit du cinquième long-métrage de l’auteur-réalisateur Larry Yang, après notamment le drame rural multi primé en festivals, Mountain Cry en 2015 et le succès populaire Adoring, une comédie chorale et familiale entre les animaux de compagnies et leurs propriétaires. Sorti en décembre 2019, le film a réalisé près de 100M$ au box-office chinois.

    Ride On est décrit comme une comédie dramatique (avec certainement un peu d’action). Larry Yang semble poursuivre son exploration des relations familiales à travers les animaux. Ici l’intrigue tourne autour d’un cheval. Jackie Chan interprète, Lao Luo, un ancien cascadeur autrefois populaire qui ne vit que pour son cheval. Celui-ci est malheureusement impliqué dans un litige. Ne pouvant se résigner à la séparation, Lao Luo n’a pas d’autre choix que de demander de l’aide à sa fille Xiaobao avec qui il n’est plus en contact depuis de nombreuses années…

    Xiaobao est interprété par Liu Haocun, jeune actrice d’une vingtaine d’année qui a commencé directement dans des rôles féminins principaux sous la direction de Zhang Yimou dans One Second et Cliff Walkers. On la retrouvera l’année prochaine dans le nouveau film de Han Han (le génial Duckweed) prévu pour le nouvel an chinois 2022.

    Le jeune comédien Guo Qilin quant à lui interprète le rôle du petit ami de Xiaobao.

    Avec Ride On, Jackie Chan délaisse une nouvelle fois les coups de tatanes pour un film sur mesure (Jackie joue un ancien cascadeur) et plus adapté à son âge et qui met clairement l’accent sur les relations familiales. Sans toutefois imaginer un résultat aussi brillant et singulier que les derniers films de Clint Eastwood, le pitch fait penser à Million Dollars Baby, Gran Torino ou Une Seconde Chance de Robert Lorenz (le scénariste de Eastwood). Comme Clint Eastwood qui a une fille cachée lors d’un adultère, on peut se demander si Jackie Chan n’essaye pas lui aussi de régler les problèmes de sa vie privée à travers certains choix de films. On pense aux déboires de Jaycee Chan ou de sa fille illégitime qu’il a eu dans une relation extraconjugale avec la Miss Asie 1990 Elaine Ng en 1999.

    L’Homme qui Murmurait à l’Oreille des Chevaux est également un film qui vient naturellement à l’esprit. Le film de Robert Redford voyait un dompteur réparer les traumatismes d’un cheval et par la même occasion la relation entre une mère et sa fille.

    Même si on espère que le film sera une grande réussite, on se gardera bien d’imaginer un film dont l’intention pourrait être totalement différente des références cités plus haut.

    Produit par Liu Yanming avec sa société Hairun Pictures, coproducteur entre autres des derniers Johnnie To (qui est également le directeur artistique de la société) comme Drug War, Office et Three, la société de production spécialisé dans le cinéma d’auteur a surtout connu le succès à la télévision avec plusieurs séries. Seul le film de Larry Yang, Adoring, a été un réel succès. Rien d’étonnant qu’il rempile ensemble une nouvelle fois.

    Egalement parmi les producteurs, Li Jie avec Alibaba Pictures. Producteur exécutif sur Detective Chinatown 3, Shockwave 2, Project Gutenberg et l’excellente comédie dramatique Dying To Survive et Xu Tianfu pour Hengdian Entertainment, producteur exécutif sur Hidden Man de Jiang Wen, Better Days de Derek Tsang (nominé aux oscars 2021 dans la catégorie meilleur film étranger) ou plus récemment sur Sacrifice, le film de guerre réalisé à trois mains par Hu guan, Frant Gwo et Lu Yang.

    On peut noter que Jackie Chan n’a pas participé à l’investissement, ni à la production du film, mais seulement en tant que vedette.

    Le film est prévu pour 2022, voir début 2023.

Discussion 2 Responses

  1. 15 septembre 2021 à 18 h 49 min

    Pour être franc, je suis déçu. J’attendais un film d’action/thriller policier ambitieux qui bouscule un peu la formule Jackie Chan classique. A la place, c’est cette modeste comédie dramatique avec un réal qui a l’air sympathique au vu de sa filmo. « Ride On » me semble être un feel good movie, contrairement à Gran Torino et Million Dollar Baby qui sont globalement tragiques. Et puis Jackie ne jouera jamais un xénophobe taciturne et sarcastique qui se rachète.

    • 15 septembre 2021 à 19 h 07 min

      Une comédie qui prend pas son spectateur pour un imbécile, je suis pour à 200%. Et ça semble être le cas ici. Le même sujet chez Stanley Tong ou Leo Zhang… j’aurai été dégouté.
      Concernant les références, j’ai jamais dit que le film ressemblerait à ça. J’ai dit que le pitch, fait penser aux films de Eastwood car il joue la même genre de carte. C’est à dire l’âge et l’image que renvoie la star.
      En cela, Jackie Chan n’a pas non plus de raison particulière de jouer le xenophobe, taciturne… Il n’a jamais été Blondin, l’inspecteur Harry ou le Maitre de Guerre. Par contre, interprété un ancien cascadeur qui n’est plus populaire. Là, ça matche.

      Après tu as sans doute raison. Ride On sera peut être un feel good movie. En tout cas, je l’espère. Le film pourrait avoir des accents de « road movie » également, un peu comme Skiptrace qui tentait un truc dans ce sens là, sans y parvenir car trop engoncé dans les intrigues policières des deux héros et les archétypes du buddy-movie d’action. Ici il y a de la l’espace.

      Enfin, là on essaye de faire un film a la place du film qui est entrain de se faire. Wait and see…

Laisser un commentaire

*