• Home ·
  • À la une ·
  • Entretien exclusif avec Stephen Leather, l’auteur du livre derrière The Foreigner !
  • 06Nov

    Entretien exclusif avec Stephen Leather, l’auteur du livre derrière The Foreigner !

    A l’occasion de la sortie de THE FOREIGNER le 8 novembre prochain en France, JACKIE CHAN FRANCE a saisi l’occasion de s’entretenir avec Stephen Leather, l’auteur du livre « The Chinaman » dont le film est adapté.

    Fraîchement de retour de l’avant première du film à Los Angeles en compagnie entre autres de Jackie Chan, du réalisateur Martin Campbell et du scénariste David Marconi, c’est avec amabilité que l’écrivain de bestseller anglais a bien voulu répondre à quelques questions sur la genèse de son livre, sa vision du film ainsi que sur la situation de l’Angleterre face au terrorisme islamique.

     

    JACKIE CHAN FRANCE : Quand avez-vous su que le cinéma s’intéressait à votre livre THE CHINAMAN ? Saviez-vous que Jackie Chan devait interpréter le rôle-titre ?

    STEPHEN LEATHER : Les droits du film ont été vendus il y a une quinzaine d’années, alors ça fait longtemps ! Un producteur britannique – Wayne Godfrey – a acheté les droits et a confié l’écriture du scénario au scénariste hollywoodien David Marconi. Chow Yun-Fat et Jet Li étaient tous deux désireux de jouer le rôle du personnage principal, mais c’est Jackie Chan qui a été choisi. J’ai été ravie, j’ai toujours été un fan de Jackie Chan depuis que j’ai travaillé à Hong Kong dans les années 80.

    N’avez-vous pas été inquiet en sachant que Jackie Chan est plutôt vu comme un acteur comique en occident (ce qui devrait changer) ? L’avez-vous rencontré pour discuter du rôle ?

    J’ai rencontré Jackie Chan à quelques reprises, sur le tournage et à la première à Los Angeles, mais nous n’avons pas discuté du rôle. C’est le travail du réalisateur, Martin Campbell, qui a fait un boulot remarquable et qui a obtenu une performance formidable de la part de Jackie Chan. Je pense que nous savions tous qu’il pouvait réussir une performance dramatique de première classe parce que nous l’avions vu jouer le personnage de Mr Han dans le remake de Karate Kid.

    J’imagine que de savoir Martin Campbell à la réalisation et Pierce Brosnan au casting a dû également vous réjouir ?

    Oh oui, définitivement ! Martin Campbell est l’un de mes réalisateurs favoris. J’ai adoré ses deux James Bond – Goldeneye et Casino Royale – et ma série tv préférée de tous les temps est celle qu’il a dirigée pour la BBC en 1985, Edge Of Darkness. Ça parle d’un père dont la fille est assassinée, il y a donc des parallèles avec The Foreigner.

    Pierce Brosnan est l’un de mes acteurs préférés. Il a joué un tueur de l’IRA dans le thriller anglais The Long Good Friday (NDR : Du Sang sur la Tamise en France), et quand j’ai écrit le livre je l’avais en tête pour le jeune tueur de l’IRA, Sean Morrison dans The Chinaman. Mais c’était il y a 25 ans quand j’ai écrit The Chinaman et au fil des ans, Pierce a vieilli et a fini par interpréter le rôle de l’ex-leader de l’IRA, Liam Hennessy. Sa performance est superbe dans le film.

    La presse et le public ont été très surpris par le look très vieilli de Jackie Chan, le personnage de votre livre était-il aussi « vieux » ? Pourquoi une telle décision ? (Ce qui ne me déplaît pas)

    Je pense que la décision a été prise pour rendre le personnage de Jackie Chan aussi réaliste que possible, dans son apparence et la façon de se mouvoir. Je pense qu’il a l’air génial dans le film ! J’aime la façon dont il se bat aussi. C’est la façon dont un homme de son âge pourrait se battre s’il le devait.

     

    Le film est-il fidèle à votre livre ? On pense immédiatement à des films comme Un Justicier dans la Ville ou Taken, pourtant les personnages du livre sont plus complexes que le thriller moyen avec d’un côté les gentils et de l’autre les méchants. Pensez-vous que le film a réussi à rendre cette complexité ?

    Oui, le film est très fidèle au livre, même s’il est passé d’une histoire se déroulant dans les années 90 à une histoire se déroulant aujourd’hui. Un Justicier dans la Ville and Taken sont de bonnes comparaisons pour ce qui est des histoires de vengeance, mais je suis d’accord pour dire que mon livre et le film sont beaucoup plus complexes. Mes livres sont ancrés dans le monde réel et je pense que le scénariste David Marconi a réussi à garder beaucoup de réalisme dans son scénario.

    « THE CHINAMAN » a été édité en 1992. A l’époque, la campagne de bombardement de l’armée républicaine irlandaise provisoire était à son apogée. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire sur un sujet si sulfureux ?

    Cela s’est passé pendant que j’écrivais le livre. L’IRA était très actif à l’époque et beaucoup de personnes sont mortes. Je voulais écrire une histoire de vengeance pendant les troubles, mais je voulais la rendre différente de l’histoire habituelle de l’IRA. Je pense que j’ai réussi !

    The Foreigner n’est toujours pas daté en Angleterre, pensez-vous que le sujet (attentat, terrorisme) et les récents et tristes événements à Londres, y soit pour quelque chose ?

    C’est possible. La société qui gère la distribution – STX – ne m’a pas dit quand il sortira au Royaume-Uni, même si on m’a dit qu’il sortirait probablement sur Netflix. Le film est déjà sortie en Chine et et aux Etats-Unis. Ce sont peut-être des craintes par rapport aux attentats qui ont retardé sa sortie au Royaume-Uni mais personne ne me l’a officiellement annoncé !

     

    Comment voyez-vous la situation actuelle en Angleterre concernant les attaques islamistes ?

    Je pense que c’est une situation horrible avec laquelle nous allons devoir vivre longtemps. Mais ce n’est pas seulement l’Angleterre qui fait face à une vague d’attaques islamiques, le monde entier se sent maintenant assiégé. La France et l’Espagne ont également été attaquées et je crains qu’il ne se répande dans toute l’Europe et plus loin. Quand j’ai vu les deux avions percuter le World Trade Center à New York et entendu le nom d’Al-Qaïda, je savais qu’en tant qu’écrivain de thriller, ma vie changerait pour toujours et cela a été le cas. Je pense que nous sommes conscients des erreurs qui ont été commises et qui ont conduit à la situation actuelle, le problème est que faisons-nous maintenant ? Il n’y a pas de solution simple, et je crains devoir écrire encore longtemps sur les terroristes islamistes.

    Vous êtes un auteur de thriller à succès en Angleterre, mais l’édition française est malheureusement à la traine. Pourquoi cette situation ?

    C’est une très bonne question, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas si populaire en France. Bien que pour être juste, il y a beaucoup, beaucoup de bons auteurs de thriller français qui ne sont pas connus en Angleterre, donc ça marche dans les deux sens !

    Pouvons-nous attendre d’autres adaptations de vos livres au cinéma ?

    Un réalisateur appelé Sacha Bennett a fait un super film basé sur mon livre « Tango One », que Universal sortira à la fin de l’année. Et j’espère bien qu’il y aura encore plus de livres de Stephen Leather adaptés au cinéma.

    Quelle est votre actualité ? un livre à venir ?

    Je viens de terminer un livre sur une femme pompier « The Shout », qui sera publié en janvier. J’écris actuellement mon 15ème thriller de la saga « Spider Shepherd » intitulé « Tall Order ». Il sera publié en juillet de l’année prochaine et oui, ça parle de terrorisme islamique ! Et comme The Foreigner, c’est une histoire de vengeance !

    Propos recueillis par Thierry Lorenzi

    Un grand merci à Stephen Leather pour le temps accordé à cette entretien exclusif.

    BRÈVE BIOGRAPHIE : Stephen Leather est l’un des auteurs de thriller anglais les plus populaires au Royaume-Uni, un best-seller de l’eBook et du Sunday Times et l’auteur acclamée par la critique de la série de « Spider Shepherd », et des romans policiers surnaturels « Jack Nightingale » Avant d’être écrivain, Stephen Leather a été journaliste durant 6 ans pour des journaux comme le Times, le Daily Mirror, le Glasgow Herald, le Daily Mail et le South China Morning Post à Hong Kong. Il est l’un des auteurs de livres électroniques les plus lu du pays et ses eBooks font partie des meilleures ventes du Amazon Kindle en Angleterre et Aux Etats-Unis. Le Bookseller Magazine le nomma l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde de l’édition britannique. Amazon l’a identifié comme l’un de leurs 10 premiers auto-éditeurs indépendants. Son livre « The Basement » est l’une des auto-publications les plus populaires d’Amazon. Il a commencé à écrire à temps plein en 1992. Ses best-sellers ont été traduits en quinze langues, il a également écrit pour des séries TV tels que London’s Burning, The Knock et la série produite par la BBC, Murder in Mind. Deux de ses livres, « The Stretch » et « The Bombmaker », ont été adaptés pour la télévision. Vous pouvez visiter son site Web à www.stephenleather.com


    English version: 

    On the occasion of the release of THE FOREIGNER on November 8 in France, JACKIE CHAN FRANCE took the opportunity to meet Stephen Leather, author of the book « The Chinaman » whose film is adapted.

    Fresh back from the premiere of the film in Los Angeles in company with Jackie Chan, director Martin Campbell and screenwriter David Marconi, it is with kindness that the English bestseller writer has kindly answered a few questions the genesis of his book, his vision of the film, and the situation of England face of Islamic terrorism.

    JACKIE CHAN FRANCE: When did you know that the cinema was interested in your book THE CHINAMAN? Did you know that Jackie Chan would play the title role ?

    STEPHEN LEATHER: The film rights first sold about fifteen years ago, so it has been a long time coming! A British producer – Wayne Godfrey –  bought the rights and got Hollywood screenwriter David Marconi to write the script based on my book. Chow Yun-Fat and Jet Li were both keen to play the part of the lead character, but it was Jackie Chan who was eventually chosen. I was thrilled, I have always been a Jackie Chan fan since I worked in Hong Kong in the 1980s.

    Have not you been worried in knowing about Jackie Chan, rather seen as a comic actor in the West (which should change) ? Did you meet him to discuss the role ?

    I met Jackie Chan a couple of times, on the film set and at the premiere in Los Angeles, but we didn’t discuss the role. That’s the job of the director, Martin Campbell, who did an amazing job and pulled a terrific performance from Jackie Chan. I think we all knew he could produce a first-class dramatic performance because we had seen him play the Mr Han character in the remake of Karate Kid.

    I guess to know Martin Campbell to the direction and Pierce Brosnan to the cast also had you to rejoice ?

    Oh yes, definitely!  Martin Campbell is one of my all-time favourite directors. I loved both of his James Bond films – Goldeneye and Casino Royale – and my favourite TV show of all time is one he directed for the BBC back in 1985 – Edge Of Darkness. Edge of Darkness is about a father whose daughter is murdered so there are parallels with The Foreigner.

    Pierce Brosnan is one of my favourite actors. He played an IRA killer in the London gangster movie The Long Good Friday, and when I wrote the book I had him in mind for the young IRA killer in The Chinaman, Sean Morrison. But it was 25 years ago when I wrote The Chinaman and over the years Pierce has grown into the role of the IRA leader, Liam Hennessy. His performance is superb in the movie.

    The press and the public were very surprised by the very aged look of Jackie Chan, the character in your book is he also « old » ? why this decision ? (which is not displeasing to me)

    I think the decision was taken to make Jackie Chan look as realistic as possible, in the way he looked and in the way he moved. I think he looks terrific in the movie!  I love the way he fights, too. It’s the way a man of his age could fight if he had to.

    Is the movie faithful to your book ? We immediately think of movies like Death Wish or Taken. Yet, your characters in the book are more complex than the average thriller with the gentiles on one side and the bad guys on the other. Do you think the film has managed to get this complexity ?

    Yes, the movie is very faithful to the book, even though they changed it from a story set in the 1990s to a present-day story. I think Death Wish and Taken are good comparisons so far as revenge stories go, but I agree that my book – and the movie – are far more complex. My books are grounded in the real world and I think screenwriter David Marconi has managed to keep a lot of that realism in his script.

    « THE CHINAMAN » was released in 1992. At the time, the Provisional Irish Republican Army’s bombing campaign was at its height. What prompted you to write about such a sulphurous subject ?

    It was happening around me as I wrote the book. The IRA were very active at the time and a lot of people were dying. I wanted to write a revenge story set during the Troubles, but I wanted to make it different from the usual IRA story. I think I succeeded!

    The Foreigner is still not dated in England. Do you think that the subject (terrorism) and the recent and sad events in London have anything to do with it ?

    That might be true. The company handling the distribution – STX – haven’t told me when it will be released in the UK, though I have been told it will probably be on Netflix. The movie has been released in China already and will be out in the US on October 13. It might be fears of terrorism that have delayed its UK release but no one has told me officially!

    How do you see the current situation in England regarding the Islamist attacks ?

    I think it’s an awful situation that we are going to have to live with for a long time. But it’s not just England that is facing a wave of Islamic attacks, the whole world now feels as if it is under siege. France and Spain have also been attacked and I fear it will spread throughout Europe, and further. When I saw the second plane fly into the World Trade Center in New York and first heard the name Al Qaeda, I knew that as a thriller writer my life would change forever and that has been the case. I think we all know the mistakes that were made that produced the present situation, the problem is where do we go from here? There is no simple solution, and I fear I will be writing about Islamic terrorists for a long time to come.

    You are a successful thriller writer in England, but the French edition is sadly lagging behind. What can you tell us to give the french, envy to discover your books ?

    That is a very good question, I am not sure why I am not so popular in France. Though to be fair there are many, many good French thriller writers who are not known in England, so it works both ways!

    Can we expect other adaptations of your books to the cinema ?

    A director called Sacha Bennett has made a great movie from my book Tango One which Universal will be releasing later this year. And I certainly hope that more Stephen Leather books will be made into movies.

    What is your news ? an upcoming book ?

    I have just finished a book about a female firefighter, The Shout, which will be published in January next year. I am now writing my 15th Spider Shepherd thriller – Tall Order. It will be published in July next year and yes, it is about Islamic terrorism!  And like The Foreigner it is a revenge story !

    By Thierry Lorenzi

    Thank you to Stephen Leather for the time given to this exclusive interview.

    BACKGROUND: Stephen Leather is one of the UK’s most successful thriller writers, an eBook and Sunday Times bestseller and author of the critically acclaimed Dan « Spider’ Shepherd series and the Jack Nightingale supernatural detective novels. Before becoming a novelist he was a journalist for more than ten years on newspapers such as The Times, the Daily Mirror, the Glasgow Herald, the Daily Mail and the South China Morning Post in Hong Kong. He is one of the country’s most successful eBook authors and his eBooks have topped the Amazon Kindle charts in the UK and the US. The Bookseller magazine named him as one of the 100 most influential people in the UK publishing world.  Amazon has identified him as one of their Top 10 independent self-publishers. His book The Basement is one of Amazon’s most successful self-published titles of all time. Born in Manchester, he began writing full time in 1992. His bestsellers have been translated into fifteen languages. He has also written for television shows such as London’s Burning, The Knock and the BBC’s Murder in Mind series and two of his books, The Stretch and The Bombmaker, were filmed for TV. You can visit his website at www.stephenleather.com

     

     

Accueil Forums Entretien exclusif avec Stephen Leather, l’auteur du livre derrière The Foreigner !

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Tirry, il y a 1 semaine et 6 jours.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.