• 04Mai

    Jackie Chan tourne son nouveau film !

    Décidément, Jackie Chan est imprévisible. Alors qu’on attendait le début du tournage du projet d’action, intitulé provisoirement Ex-Bagdhad sous la direction de Scott Waugh. Voilà que Jackie Chan vient de débuter à Shanghai le tournage d’un nouveau film très personnel.

    Les fans de la première heure vont sous doute être déçus, mais à 64 ans, Jackie Chan souhaite prendre du recul sur sa carrière de star de film d’action pour se concentrer de temps en temps à des films plus intimes.

    Souvenez-vous, l’été dernier, nous vous annoncions la volonté de Jackie Chan de tourner un film estampillé « art et essai ». En France, cette appellation, est synonyme de film peu ambitieux, subventionné, contemplatif, à la grammaire cinématographique absente et s’appuyant essentiellement sur le commentaire (généralement peu subversif).

    Heureusement, ailleurs, ce cinéma est parfois synonyme d’expérimentation et d’audace que l’on peut tout simplement appeler « film d’auteur » à la différence de « films d’exploitations ». Je vous conseille par exemple les premiers films de Wong Kar-Wai comme Nos Années Sauvages, Chungking Express, Les Anges Déchus ou Les Cendres du Temps, les films de Fruit Chan comme Made in Hong-Kong …etc. Du côté américain, vous pouvez vous plonger dans Les Bêtes du Sud Sauvage, I Origins ou Take Shelter …etc.

    Des grosses productions de majors hollywoodiennes peuvent aussi être vu comme des films d’auteurs. On parlera alors des films de Michael Mann et ceux de M.Night Shyamalan …etc. tant leurs films sont singuliers. Récemment, on peut citer La Forme de L’eau de Guillermo De Toro.

    Bref, tout ça pour vous dire que ce n’est pas forcément inintéressant de voir Jackie Chan évolué dans un cinéma plus personnel et dramatique que « genré », même si généralement les bons réalisateurs brouillent les lignes et savent justement casser les codes du genre et du cinéma dit d’art et d’essai.

    UNE GROSSE CURIOSITÉ.

    Le film d’auteur de Jackie Chan, se nomme My diary (« Mon Journal » en français) et son tournage a débuté le 30 avril dernier à Shanghai. Il devrait se poursuivre durant 4 mois. Des prises de vues sont aussi prévu à Prague.

    C’est la première fois que Jackie Chan se trouve uniquement au poste de réalisateur et sans apparaître dans son film. Tout comme, c’est la première fois qu’il ne réalise pas un film d’action. Ainsi, le film ne possédera aucune scène d’action ou de combat. Rien a été annoncé concernant l’histoire du film écrit également par Jackie Chan.

    La jeune actrice et musicienne Nana Ou-Yang (Bleeding Steel) et le chanteur/comédien au look androgyne Huang Zitao (Railroad Tigers) ont été annoncés au casting principal. Son fils, Jaycee Chan a été aperçu également sur le tournage (voir photo en bas de l’article). La presse Hongkongaise annonce également beaucoup de stars au casting comme Zhang Ziyi, Li Bingbing, Fan Bingbing, Eric Tsang, mais aussi le retour de Brigitte Lin Ching-Hsia (Police Story, The Bride with a White Hair…) au cinéma depuis 1994 avec Les Cendres du Temps ! Toutefois, rien n’a encore été confirmé. A prendre avec des pincettes donc.

    En tant que producteur, Jackie Chan n’est pas à son premier coup d’essai dans ce type de cinéma. En 1987, il a produit le film d’art et d’essai Rouge de Stanley Kwan avec Anita Mui et Leslie Cheung, deux grands chanteurs/comédiens de Hong-Kong décédés tous les deux en 2003. Fort du succès du film en festivals, Jackie Chan remettra le couvert en produisant le deuxième film de Stanley Kwan, Center Stage avec Maggie Cheung, Carina Lau et Tony Leung Ka-Fai.

    Avec My Diary, c’est un sacré défi que Jackie Chan se lance. D’habitude brillant, sa dernière réalisation Chinese Zodiac en 2012 était loin d’égaler celle de Big Brother en 1989, le film dont il est le plus fier en tant que réalisateur. Mais que vaut-il dans un cinéma « sans mouvement » ? Ça passe ou ça casse, comme on dit.

    My Diary est prévu pour une sortie à la fin de l’année 2019 en Chine et peut-être dans de nombreux festivals. Pourquoi pas dans la sélection du festival de Cannes en mai 2019 ?

     

Accueil Forums Jackie Chan tourne son nouveau film !

Ce sujet a 11 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  NewKolby, il y a 7 mois et 1 semaine.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #12541

    Tirry
    Admin bbPress

    Décidément, Jackie Chan est imprévisible. Alors qu’on attendait le début du tournage du projet d’action, intitulé provisoirement Ex-Bagdhah sous la di
    [See the full post at: Jackie Chan tourne son nouveau film !]

    #12551

    dragonheart
    Participant

    Assez dubitatif par rapport à ce projet. Jackie Chan n’est pas un intellectuel et essayer d’en être un est très casse gueule. Je crains l’avalanche de bons sentiments mièvres, une dramatisation pompeuse et une morale maladroite. Après 4 ans de films pas terribles (je mets de côté Foreigner et Dragon Blade qui, bien qu’imparfait, est l’un des plus excitants), il serait temps de se ressaisir. J’ai commencé à regarder Railroad Tigers et mon dieu, c’est pire que ce que j’imaginais.
    Il faut endurer de longues minutes pénibles de dialogues à tout-va censés être comiques et on s’impatiente que le film rentre enfin dans le vif du sujet. Même les maigres scènes d’action sont rébarbatives, fastidieuses.
    J’attends de voir le climax final, 30 minutes c’est peu sur 2 h.
    Je parle même pas du doublage VF de Jackie, le mec se croit encore dans Shanghai Kid avec son accent débile qui bute sur chaque syllabe.
    Pourtant le gars a déjà doublé Jackie dans les années 80 et double aussi Scott Bakula et sans accent…
    Et dire qu’on aurait pu avoir Quand les aigles attaquent ou une sorte de nouveau Project A 🙁
    Je préférerais que Jackie prenne exemple sur Donnie Yen ou Andy Lau qui enchaine les films d’action plaisants et stimulants (Firestorm, Shock Wave, Chasing the dragon, Cold War) ou qu’il apparaisse dans de vrais bons films d’action comme Paradox et Operation Red Sea.
    Pas plus confiant concernant Knight of Shadows, qui a l’air très porté sur la comédie aussi, pas de suspense, pas d’action excitante, pas de fantastique baroque…

    Dsl fallait que ça sorte lol.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  dragonheart.
    #12553

    Tirry
    Admin bbPress

    ahah. Je t’en prie. Joli coup de gueule assez compréhensible compte tenu de ses derniers films.

    Maintenant, Jackie Chan n’est certes pas un intellectuel et je ne sais pas ce que tu entends par « intellectuel » au cinéma, mais ce n’est pas nécessaire d’être des Finkielkraut quand on fait des films. Michael Bay n’est pas un intellectuel, mais quand il fait ses films d’actions, ça déboîte (13 Hours et Pain and Gain), malgré les reproches que l’on peut lui faire. Ses films ont d’ailleurs une si forte personnalité que ça fait de lui un auteur, selon moi.

    Donc, intellectuel ou pas. Jackie Chan doit juste bien faire son métier de cinéaste. Perso, je suis très curieux. C’est plutôt la présence des jeunes comédiens comme Huang Zitao qui fait peur… en espérant que les grands noms cités (Zhang Ziyi, Brigitte Lin…) soit présent pour relever le niveau !

    Concernant Railroad Tigers, une critique arrive dans la semaine. C’est le moins bon des Ding Sheng, c’est une évidence. Mais la proposition n’est pas si désagréable pour autant. Par contre, perso, je ne regarde plus les films asiatiques en VF. (même pas The Foreigner !) On sent qu’ils en ont rien à foutre quand il s’agit d’un film asiatique. Tu parles des dialogues mais parfois, ils traduisent même mal ou changent les sens des mots (j’ai remarqué qu’ils font aussi ça sur les comédies US avec Will Ferrel par exemple)

    Et sinon comme toi, je n’attends rien de Knight of Shadows.
    On en a déjà parlé. Le problème de Jackie c’est qu’il tourne avec des débutants au lieu d’engager des grands metteurs en scènes. Andy Lau tourne avec des réalisateurs expérimentés.

    Alors, Jackie va nous répondre que Johnnie To et les autres ne lui proposent rien ! Ce qui est peut être hélas une réalité.

    #12563

    dragonheart
    Participant

    Je vois mal Jackie dire oui à Herman Yau, spécialiste des catégorie 3 et réalisateur de Ebola Syndrom ^^
    Et Herman Yau doit se dire que c’est même pas la peine, que Jackie va lui dire « je veux pas telle scène, ni telle scène… trop violent… beurk pas de sexe. »
    Dommage parce que c’est sûrement un bon faiseur, quelqu’un de compétent.
    Jackie cherche son nouveau Stanley Tong.
    Faut dire aussi qu’il n’y a plus personne derrière pour chapeauter tout ça, pour lui dire « ça non, ça c’est à revoir ». Willie Chan et Leonard Ho sont morts, Solon So et Edward Tang sont partis, Raymond Chow est en retraite.
    Je veux absolument que Jackie bosse avec Dante Lam, Wilson Yip, Soi Cheang, pourquoi pas à nouveau avec Benny Chan et Teddy Chan, ça c’est du solide, ou avec des scénaristes confirmés comme Alan Yuen.

    Pas Finkielkraut, je pensais plus à quelqu’un comme Eastwood qui est capable de faire le jouissif Inspecteur Harry mais aussi Sur la route de Madison. Il a une pensée artistique structurée. Il sait diriger des acteurs, raconter une histoire cohérente, il sait aussi bien faire des films d’action que des mélo bouleversants et pas larmoyants.
    Quelle est la pensée chanienne, autre que « la guerre c’est mal, la violence c’est beurk et aimons-nous les uns les autres » ?
    Jackie sait écrire des scénarios de films d’action et d’aventure mais il n’aurait jamais su écrire ni diriger The Foreigner, Shinjuku Incident voire même New Police Story.
    Les enjeux géopolitiques et psychologiques le dépassent. Mieux vaut qu’il continue à faire ce qu’il sait faire, de bons films d’action.
    S’il en veut plus, qu’il s’entoure mieux et laisse carte blanche.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  dragonheart.
    #12565

    Tirry
    Admin bbPress

    Tu as quand même une piètre image de Jackie lol

    Faut aussi se mettre à sa place. En public, Jackie ça représente beaucoup. Il est obligé de tenir des discours un peu neuneu étant donné que les plus jeunes le regarde aussi (il y en a de moins en moins mais tout de même). Je tiens aussi a préciser qu’en France, les comédiens, chanteurs, sportifs tiennent aussi des discours « politiquement correct » sans avoir sa popularité.

    Mais il a aussi des valeurs, pas si éloignés d’un film comme le superbe Mr Six de Hu Guan. On pourrait être surpris par son « My Diary » et découvrir une nouvelle facette de Jackie qui lui est impossible de montrer lorsqu’il fait un film d’action. C’est pour cela qu’il le fait d’ailleurs.

    Après il peut en effet jouir de l’image d’un obsédé du contrôle sur les réalisateurs. Herman Yau a fait de la CAT3, mais son Shockwave est inoffensif. Mais le film est bon donc ça me dérangerait pas de le voir dans un film comme ça.

    Clint Eastwood. Voilà un réalisateur qui a fait les films de son âge. Au début justement c’était l’Inspecteur Harry. Maturité aidant, il finit par faire à 75 ans le chef d’oeuvre Million Dollar Baby et 3 ans plus tard Gran Torino autre chef d’oeuvre . Il avait 65 ans sur La Route de Madison… tiens donc… c’est à un an près l’âge de Jackie actuellement.

    Laissons le tenter de nous raconter autre chose que des gentils contre des méchants.

    #12566

    dragonheart
    Participant

    Je me réfère à ses interviews promotionnelles où il tient un langage juvénile, un discours lisse de sportif en effet. La pensée chanienne, on la trouve dans Chinese Zodiac, Dragon Blade avec la subtilité d’un bulldozer.
    Il a un côté guimauve (Big Brother) et donneur de leçon (Police Story 2) qui n’aide pas.
    Il n’y a pas de sous-texte à décrypter chez lui, tout est explicite, surligné au marqueur.
    Je pense qu’il est nature, spontané et donc je le crois sincère.
    Mais on ne s’improvise pas intellectuel ou artiste. Il faut lire beaucoup et côtoyer l’élite. Tout comme on ne s’improvise pas athlète de haut niveau, ce qu’il est.
    Je ne le crois pas aussi talentueux qu’Eastwood. Et Eastwood n’est pas aussi affûté que Jackie ni aussi bon chorégraphe.
    Chacun son éducation et son talent.

    #12567

    Tirry
    Admin bbPress

    Je suis entierement d’accord avec toi.
    Et au fond, il prend un sacré risque. Car l’exercice pourrait s’avérer nullissime un peu comme les films français estampillés « exception culturelle ».

    Après, il me semble que certaines sources chinoises disent que c’est adapté d’un roman du même nom. Mais vu que rien n’a encore filtré sur l’histoire c’est difficile de savoir à quel bouquin chinois le film se rapporte.

    #12568

    dragonheart
    Participant

    Je pense que Jackie et nous n’avons pas la même conception du terme « art et essai ». En France, ça serait un film fauché, austère sur un couple qui s’engueule dans une chambre de bonne.
    Dans l’esprit de Jackie, j’imagine que ça serait plus un film comme Erin Brockovich. S’il arrivait à un tel résultat, ça serait inespéré mais ses derniers films n’inspirent pas confiance. Et à 64 ans, on ne change plus.
    Ce qui peut faire la différence, c’est l’entourage, mais je doute qu’il y ait une personnalité forte au scénario ou à la prod pour encadrer tout ça.

    #12569

    Tirry
    Admin bbPress

    Lors de l’annonce de ce projet l’été dernier, il avait expliqué ne plus se soucier du box-office : « Si tu t’en soucies, tu tournes plutôt Railroad Tigers 2 ou Kung Fu Yoga 2 ou un huitième Police Story… mais ce n’est pas amusant. Réaliser ce film le sera beaucoup plus ».

    Quelque part, je pense qu’il a bien conscience du problème des grosses productions. Il doit s’ennuyer…

    On verra bien

    #12571

    dragonheart
    Participant

    Rien ne l’empêche d’explorer des aspects inédits dans un Police Story 8. Pourquoi pas un serial killer ? Ou un pyromane ? (pour reprendre le gigantesque incendie d’il y a quelques années)
    Les seules limites sont les tabous que Jackie s’imposent à lui-même.
    New Police Story, par exemple, possède quelque chose en plus, une certaine patte d’auteur. Ce n’est pas juste un film d’action fun. Il y a une ambition dans le scénario, un aspect psychologique absent des autres films de la série avec un flic présomptueux qui culpabilise, des jeunes névrosés en manque de repères et d’adrénaline.

    Pour Kung Fu Yoga 2, qu’il embauche déjà un scénariste et un dialoguiste, contrairement au premier.
    Pour Railroad Tigers 2, je l’invite à regarder Quand les aigles attaquent, Les 12 salopards et Les canons de Navarone entre autres.
    En matière de sci-fi, sans aller jusqu’à un truc métaphysique très poussé, il peut prendre exemple sur Planète Hurlante, Total Recall, Pitch Black, I Robot…

    #12572

    Tirry
    Admin bbPress

    Jackie n’est certainement pas le seul à s’imposer des tabous. Les financiers eux aussi exigent des garanties et quand on s’appel Jackie Chan, tu imagines bien qu’ils l’encouragent fortement à continuer à plaire au public de 7 à 77 ans.

    Pour prendre un exemple bien connu d’enfermement artistique, George Lucas n’a jamais pu refaire des films plus personnels parce que les financiers n’acceptaient de lui que des Star Wars. De nombreux indices montrent qu’il a d’ailleurs tenté de boycotter sa franchise pour que cela cesse.

    Bref, c’est pour cette raison qu’il fait ce film dit d’auteur, c’est pour cela qu’il a fait des films comme The Foreigner ou Namiya et par extension PS2013, Railroad Tigers et Dragon Blade. Il veut casser son image pour séduire d’autres réalisateurs/auteurs certainement.

    Après, on aime tous les films dont tu cites naturellement, mais faudrait peut être aussi arrêter d’attendre quoique ce soit de lui. L’apprécier pour ce qui l’est et a été.

    P.s: tu cites des classiques par rapport à RT, mais aucun films américains ou autres n’ont réussi à reproduire ce type de cinéma pour la simple raison que la société à changé et les hommes aussi. La virilité patriarcale a pris un sacré coup lol Aujourd’hui, tu as Matt Damon et Jennifer Lawrence qui jouent les actions stars… et des androgynes (Huang Zitao) vénéré par des djeunes…

    #12573

    NewKolby
    Participant

    Ce qui m’arrive souvent lorsque je regarde un film, ça ne vous passe pas a l’esprit d’imaginer Jackie dans un tel rôle ? Oui moi ça traine…
    maginons un instant Jackie chan en lieu et place de Louis koo… Vraiment j’ai des pincement de le voir toujours s’entêter a faire du Disney…
    Mais bon…, faudrait aussi qu’il saches que son publique a grandi, même vieilli et qu’il pense aussi a nous comme il a pu bien le faire avec « the foreigner »

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.