Jackie Chan et Larry Yang rendent visite aux étudiants de l’Université de Tsinghua

615 Views 0 Comment

Le 9 avril 2023, Jackie Chan et le réalisateur Larry Yang sont allés à la rencontre des étudiants de la prestigieuse Université Tsinghua à Pékin dans le cadre de la tournée promotionnelle de RIDE ON. Fait intéressant et lieu oblige, le public est composé principalement de jeunes gens nés après l’an 2000. Ainsi, les journalistes présents ont pu constaté que les films de Jackie Chan les plus populaires chez les étudiants chinois étaient Rob-B-Hood (2006), les Police Story et le dessins animé (américain) Les Aventures de Jackie Chan. On notera l’absence de la saga Armor of God (Mister Dynamite et Opération Condor) mais surtout des films les plus « chinois » de Jackie : Les deux Drunken Master et les deux Marin des Mers de Chine.

La rencontre s’est déroulé en deux parties : visionnage de Ride On et interaction avec le public. Lorsque le film déroulait son générique de fin, Jackie Chan et Larry Yang sont entrés tranquillement en scène depuis les coulisses. Puis Jackie Chan est finalement entré sous les projecteurs. Il y a eu un tsunami d’acclamations sur les lieux, et même Jackie Chan, qui a l’habitude de voir de « grandes scènes », a exprimé à la fois sa surprise et sa joie. Une boîte qui recueillait les questions des étudiants a également été déplacée directement devant Jackie qui bouillonnait d’impatience devant la curiosité et l’enthousiasme des étudiants de Tsinghua.

Ci-dessous les échanges les plus intéressants de cette rencontre.

 

Jackie Chan : Wow, l’écho ici est si beau, le chant ici doit être très agréable, n’est-ce pas ?

(Le public lui demande de chanter)

Jackie Chan : (agitant rapidement les mains) Je ne veux pas chanter…

(Public insiste en applaudissant)

Jackie Chan : (se levant à contrecœur) A la base, je voulais utiliser le chant pour vous faire oublier toute la douleur…

Jackie Chan se met alors à chanter un extrait de « Sincere Hero »

 

Animateur : Une grande partie de l’auditoire est composée d’étudiants nés après 2000. Que voulez vous leur dire ?

Jackie Chan : Je suis déconnecté des post-2000, je ne comprends rien à leur façon de s’exprimer sur les réseaux ! (Le public rit) Mais je peux partager avec vous certaines de mes expériences. Quand le jeu Tetris est sorti,  j’avais un gros ordinateur dans l’entreprise. J’ai appris à jouer à Tetris et j’ai joué jusqu’au score le plus élevé de 100 000 points. Je joue à des jeux tout le temps. Mais je ne suis pas très bon. Une fois, j’ai été vaincu par quelqu’un qui jouait à Tetris. Cette nuit-là, j’ai rêvé de Tetris toute la nuit. Quand je me suis réveillé le lendemain matin, mes cheveux étaient tombés sur oreiller. Depuis lors, je n’ai plus joué à aucun jeu. Quand je suis arrivé en Chine il y a vingt ans, ils m’ont demandé de jouer à un jeu de cartes appelée Doudizhu (NDR: jeu de cartes le plus populaire en Chine), je n’ai pas voulu apprendre ! Je suis trop fainéant, je ne veux pas apprendre ! Je ne joue pas à des jeux qui créent une dépendance, je ne fais que lire des scripts et regarder des films.

Question du public : Avez-vous peur de tourner sur des scènes dangereuses sans protection ?

Jackie Chan : Oui, j’ai peur à chaque fois que je fais une scène dangereuse. J’ai frappé, roulé et sauté depuis que je suis à l’école primaire. On n’apprend pas à s’éjecter d’une voiture ou sauter d’un immeuble. J’ai appris ces choses là sur les plateaux. Alors bien sûr, j’ai très peur. Lors du tournage du Marin des Mers de Chine, j’ai sauté du haut de la tour de l’horloge, mais je suis resté 7 jours suspendu car je n’osais pas lâcher l’aiguille de l’horloge, je n’arrêtais pas de penser à comment tomber et comment je devais atterrir.  Alors je me suis excusé – est-ce qu’il fait assez clair, est-ce nuageux, la lumière du haut ne semble pas adaptée… jusqu’à ce que Sammo Hung arrive et me dise : « oh mon dieu , tu sautes ou pas ? on bloque le parking à cause de toi ! » J’ai dû monter et sauter. Sammo a ensuite crié aussitôt « action ! ». Je ne suis pas aussi fort que tu le penses, et j’ai aussi peur.

 

Question du public : Qu’est-ce que ce film veut exprimer à la jeune génération ?

Larry Yang : Je crois que nous sommes tous très impressionnés par les films d’action de cette époque, mais quand nous avons regardé les films, nous n’avons pas prêté beaucoup d’attention aux travailleurs dans les coulisses. Ce n’est qu’après être entré dans le domaine créatif que j’ai réalisé que dans n’importe quel domaine, vous marchez sur les épaules de géants pour vous développer vers le haut. Maintenant que l’industrie du cinéma se porte bien, elle ne peut être séparée de l’ancienne génération de cinéastes qui en a jeté les bases. Leur esprit d’artisan est très remarquable, tout ce qu’ils ont payé, sacrifié et persévéré dans le domaine professionnel nous a établis aujourd’hui, alors ce film rend hommage à ceux qui sont devant et derrière la scène depuis cent ans.

Question du public : Avec l’amélioration du niveau de production cinématographique, comment va évoluer la situation des arts martiaux et des maîtres d’arts martiaux ?

Jackie Chan : Il y aura toujours des arts martiaux, mais il y aura peut-être de moins en moins de vraies stars du cinéma d’action. Maintenant tu trouves quelqu’un comme… comment dire, je n’ose pas le dire, et je vais encore être grondé si je dis son nom… (NDR: Jackie fait référence à la polémique autour de Jackson Yee) Wow, j’ai du mal à parler, et je dois réfléchir à ce que je dis ! Quelqu’un m’a dit avant-hier qu’en allant à l’Université de Tsinghua, il fallait faire attention en parlant ! (rire)

 

Animateur : C’est un jeune homme peu expérimenté, une star ?

Jackie Chan : Oui, vous cherchez une star, un homme et une femme, le scénario leur convient, mais vous ne pouvez pas leur faire faire de scènes d’action, donc vous devez leur trouver un sosie. La technologie d’aujourd’hui peut filmer l’action et les arts martiaux plus impressionnant encore que nous ne le faisions à l’époque. Si vous regardez les actions dans Iron Man et Spider-Man, nous ne pouvons pas le faire ; Regardez les combats et les batailles dans Three Kingdoms (NDR: Jackie fait peut être référence à la série très populaire en Chine), ce sont des cascadeurs/artistes martiaux ! Ils existeront toujours mais il est difficile de les faire émerger comme nous l’avons été Sammo Hung, Yuen Biao et moi-même.

Les étudiants ont présenté une affiche à Jackie Chan. Voyant l’heure de la fermeture approcher, Jackie Chan a de nouveau exprimé sa gratitude aux étudiants, a exprimé sa détermination à continuer à faire des films chaque année et a appelé tout le monde à aller au cinéma et soutenir les productions locales. Enfin, les étudiants ont activé les lampes de poche de leur téléphone portable pour simuler la lumière des étoiles et ils ont pris une photo de groupe avec Jackie Chan et Larry Yang.