Pour BULLET TRAIN, Brad Pitt et David Leitch étaient « à fond dans le livre de jeu de Jackie Chan »

994 Views 6 Comments

Dans les salles françaises depuis mercredi dernier, Bullet Train a fait grandement parler de lui notamment en ce qui concerne son inspiration du style « Jackie Chan ».

Une inspiration voulu par la star principale du film qui n’est autre que Brad Pitt qui comme tout le monde le sait depuis l’entretien de ce dernier avec Konbini s’avère être un énorme fan de Jackie Chan.

Souvent opposé à tort à Tom Cruise pour sa belle gueule, Brad Pitt est un comédien chevronné bien plus excentrique que Tom qui va rarement en dehors de sa zone de confort.

Si Brad joue à merveille les personnages ténébreux (Spy Game, Troie, ou le sublime L’Assassinat de Jesse James par le Lâche Robert Ford), il est aussi très impressionnant dans des compositions déjantées comme l’atteste True Romance, L’Armée des 12 Singes, l’inévitable Fight Club, Snatch ou Burn After the Reading.

Dans le film d’action Bullet Train, Brad Pitt a dès son arrivée sur le projet, exigé que le film s’inspire du style d’action de Jackie Chan. C’est en tout cas ce qu’atteste le réalisateur David Leitch (John Wick, Atomic Blonde, Deadpool 2) et la productrice Kelly McCormick (sa femme) lors d’un entretient avec Slashfilm.

David Leitch : « En nous penchant sur l’aspect comique, nous souhaitions le rendre aussi amusant et irrévérencieux que possible. Quand vous regardez Jackie Chan et beaucoup de ces personnages qu’il a interprété où il est en quelque sorte l’opprimé et il essaie de survivre et il utilise les éléments du décor de cette manière amusante à la Buster Keaton, c’était une évidence de se pencher là-dessus et de rendre hommage à la chorégraphie de Jackie. Et donc, nous étions à fond dans le livre de jeu de Jackie, c’est sûr ».

Kelly McCormick poursuit : « La simple idée qu’il est un pacifiste au milieu de l’action et qui fait le plus de dégâts parmi tous les passagers du train est comme un terrain de jeu pour que vous puissiez jouer de toutes les manières amusantes. Je pense que Brad Pitt est tellement obsédé par Jackie Chan qu’il a dit : « Il n’y a pas assez de documentaires sur Jackie. » Il est devenu un grand fan c’est sûr. Peut-être même l’était-il déjà ».

David Leitch : « je pense qu’il l’était, mais il s’est penché dessus et nous avons travaillé de plus en plus à travers à travers lui ».

En tant qu’ex-cascadeur, le réalisateur David Leitch a passé des années à étudier le travail de Jackie Chan : « Quand il s’agit de scènes de combat, il n’y a personne de meilleur dans l’histoire des combats que Jackie Chan. Si vous décomposez son style d’action, en particulier ses combats, il est très précis. L’angle fonctionne spécifiquement pour les enchainements, puis il coupe. Ce n’est pas le cinéma occidental traditionnel où ils mettent cinq caméras dessus puis le monteur fait sa coupe ».

Dans les années 80 et 90, le cinéma d’action de Jackie et du cinéma de Hong-Kong étaient une sorte de jungle où les risques les plus fous étaient permis. David Leitch note les changements : « Ça a radicalement changé. Avec des effets visuels de plus en plus sophistiqués, vous pouvez faire beaucoup plus de choses en toute sécurité qu’auparavant. Je pense qu’il y avait cette époque dans les années 80 qui était le summum des cascades, les Hal Needham (ex cascadeur et réalisateur entre autres des Cannonball), puis Jackie dans les années 80 et ses films de Hong Kong. Même dans les années 90, les choses qu’il faisait pour de vrai, sans fils de sécurité et amortissements étaient assez intimidantes et spéciales. J’étais au début de ma carrière. Je pense que nous étions là en quelque sorte au stade de l’avènement de l’utilisation de beaucoup de fils pour la sécurité avec les films « Matrix » où les effets visuels étaient extrêmement importants. Et ça a vraiment évolué, et pour le mieux, je pense. Nous pouvons toujours faire des scènes folles et provocantes, mais nous pouvons mettre les gens et les cascadeurs dans l’action de manière plus sûre ».

Depuis la renommée internationale de la JC Stunt Team (ses cascadeurs partent souvent sur des grosses productions hollywoodiennes), c’est également le crédo de Jackie Chan lorsqu’il parle de des cascadeurs.

Bullet Train est actuellement dans les salles de cinéma en France. Brad Pitt y interprète Ladybug, un assassin malchanceux qui se retrouve à bord d’un train japonais avec quatre autres tueurs à gages, tous liés par leur mission.

6 Comments
  • dragonheart

    Répondre

    Ça fait plaisir qu’une star américaine majeure comme Brad Pitt reconnaisse le travail de Jackie. De Leitch, j’ai bien aimé Atomic Blonde et ses fights sauvages en plans larges. Deadpool 2 est plutôt jouissif. Quant aux John Wick, c’est fun mais répétitif, moins fan.

    Jackie a incontestablement influencé le design des combats au cinéma… dans les années 80-90. Pas dans les années 2000 où il s’est trompé de direction. Liam Neeson lui passe devant selon moi. Même l’improbable Bob Odenkirk s’en sort bien dans Nobody avec une séquence dans un bus très chanienne en plus violente.

    J’attends de Snafu qu’il revienne à la racine du vrai Jackie Chan style (Police Story), plus audacieux, plus fonceur. Dans la lignée de Dragon Blade, Foreigner et Bleeding Steel.

    Quel dommage que Everything Everywhere… lui soit passé sous le nez. Les critiques ont beaucoup aimé et c’est même un succès commercial étonnant. Ça sort le 31 août chez nous.

    • Tirry

      Pas impossible concernant Snafu. Mais il sera toujours réticent pour un style purement « Taken ». C’est simple, je pense qu’il n’acceptera jamais de reproduire un style (surtout au montage) d’action autre que le sien. Il peut cependant s’adapter comme sur The Foreigner. De ce fait, il y a des avantages (plus d’enchainements que du montage et de shaky cam) et des inconvénients (moins nerveux vu son âge). Jackie a pris 10 ans dans la gueule depuis le tournage de Dragon Blade (ça passe vite :/).

      Sinon oui clairement, Jackie a loupé une occasion formidable avec Everything Everywhere. Ca serait cool que Brad Pitt lui trouve un super projet avec sa société Plan B.

  • dragonheart

    Répondre

    Me rappelle aussi d’une scène du Transporteur où Jason Statham utilise de l’huile pour échapper à ses poursuivants, puis les met KO en enfilant des pédales de vélo à ses pieds. Très chanien comme idée.

    Bon après Liam Neeson ne réussit pas tout. Good Criminal, Blacklight, Le Vétéran, c’est faible et très générique.

    Pourquoi les jeunes de Jackie sont-ils Vash, Song Yinxi et Leo Zhang et pas Dan Kwan et Daniel Scheinert ? xD

    • Tirry

      Oui. Je vois la scène. C’est Corey Yuen à la choré. Sinon Brad Pitt n’a pas attendu Bullet Train en faite. Je me suis mis hier Le Secret de la Cité Perdue avec Sandra Bullock et Channing Tatum. Brad Pitt a un petit rôle et une scène de baston face à plusieurs ennemis et la choré est très chanienne.

      Jackie n’a jamais tourné devant la caméra de Song Yinxi. Et il ne le fera probablement jamais à mon avis. Il aurait fait avant.
      Leo Zhang, j’imagine que c’était pour aider son fils en réalité.
      Vash… peut-être pour faire plaisir au producteur Keifer Liu… Dans tous les cas, ce sont de très mauvais choix.

      C’est d’ailleurs bizarre que Jackie n’ait pas repris les chemins des plateaux depuis 10 mois… Ça lui ressemble pas.

  • dragonheart

    Répondre

    Peut-être la combinaison échecs + covid qui pèse sur sa carrière, suivi d’une remise en question. Quid du secteur, est-il au ralenti ? Ou alors enfin du temps consacré à la qualité du scénario mais je n’y crois pas trop lol. C’est un boulimique, ça devrait pas tarder.

    • Tirry

      Je rajouterai la faillite de Sparkle Roll et de son associé Qi Jianhong.

      Jackie est actuellement sans société de production. D’où Ride On qui est une prod en dehors de son réseau habituel (ce qui est une bonne chose).

      Le secteur a redémarré et le box office a repris sa forme habituelle et devrait rattraper son retard par rapport à l’année dernière.

      De plus, les distributeurs ont toujours des (gros) films dans les cartons depuis 2 ans donc ils ne sont pas forcément presser d’investir.

      Curieux de savoir dans quoi Jackie va s’embarquer.

Leave a Comment

*