Tony Leung Ka-Fai parle de Jackie Chan

548 Views 0 Comment

Après le cinéaste Zhang Yimou et Wu Jing, c’est autour de Tony Leung Ka-Fai de partager une vidéo faisant l’éloge des 60 ans de carrière de Jackie Chan. Tony Leung Ka-Fai est l’un des acteurs les plus identifiables du cinéma de Hong-Kong. Popularisé sur la scène internationale en 1992 avec L’Amant de Jean-Jacques Annaud, il est connu pour être la vedette de Prison on Fire (1987) de Ringo Lam, le polar sans concession Gunmen (1988) de Kirk Wong, le sous-estimé Le Syndicat du Crime 3 (1989) de Tsui Hark, le wu xia-pian auteurisant Les Cendres du Temps (1994) de Wong Kar-Wai ou encore les superbes Election (2005) et sa suite (2006) de Johnnie To.

Dernièrement, on a pu voir un Tony Leung Ka-Fai flamboyant dans Chasing the Dragon II : Wild Wild Bunch (2019) de Jason Kwan et Wong Jing.

Avec Jackie Chan, Tony Leung Ka-Fai aura collaboré trois fois. D’abord à ses côtés dans Island of Fire (1990) de Chu Yen-Ping puis dans dans sa production Center Stage (1991) de Stanley Kwan aux cotés de Maggie Cheung. Il repartagera la vedette aux cotés de Jackie Chan pour  The Myth (2005) de Stanley Tong.

Dans la courte vidéo, Tony Leung raconte :

« Dès mon plus jeune âge, j’ai regardé les films de Jackie Chan […] Qui dans le monde ne connait pas Jackie Chan ? […] Notre première véritable collaboration est The Myth (NDR: il oublie Island of Fire en 1990). Il m’a fait vivre un voyage fantastique. Cela m’a permis de prendre conscience de son dévouement en tant que comédien et cascadeur ».

En juillet 2021, Tony Leung Ka-Fai avait signé pour interpréter le rôle du Sifu Yu Jim-Yuen, le maître connu pour ses méthodes extrême et fondateur de la troupe des « Sept Petites Fortunes » de l’Opéra de Pékin de Canton, qui était composée de Jackie Chan, Sammo Hung, Yuen Biao, Yuen Wah, l’actrice Yuen Qiu (Kung Fu Hustle) et les chorégraphes et réalisateurs Yuen Woo-Ping et Corey Yuen. Mais depuis, il n’y a plus eu de nouvelle du projet.

0 Comments

Leave a Comment