• Home ·
  • Nouvelles ·
  • Jackie Chan s’exprime sur son fils Jaycee Chan.
  • 03Mar

    Jackie Chan s’exprime sur son fils Jaycee Chan.

    Le 19 février dernier, Jaycee Chan a été libéré après 6 mois de prison ferme pour consommation de drogue (cannabis). Le fils de Jackie Chan avait été pris dans les filets d’une vaste opération de police qui s’est abattu dans le milieu du showbiz chinois. Cette affaire a eu un énorme retentissement au point que même la presse française, d’habitude très discrète concernant Jackie chan, s’est empressée de relayer les infos occultant par la même occasion l’incroyable succès de Dragon Blade en Asie. Si on s’est montré discret concernant l’affaire, Jackie Chan France profite d’un entretien que Jackie Chan a accordé exclusivement pour parler des retrouvailles avec son fils. Une info qui ne sera certainement pas relayer par les médias occidentaux et c’est bien dommage…

    En effet, durant ces 6 derniers mois et à chaque apparition public, Jackie Chan n’a eu de cesse d’éviter de répondre aux questions des journalistes concernant l’incarcération de son fils. Mais aussitôt la promotion de Dragon Blade terminé, Jackie Chan s’est finalement exprimé sur l’affaire Jaycee Chan. Il parle des changements positifs de Jaycee Chan ainsi que de sa relation père/fils.

    2Au cours de cet entretien, Jackie Chan s’est rappelé le jour où Jaycee, fraichement libéré, s’est retrouvé avec lui : « Ce jour-là, j’étais encore très occupé. Des collègues de travail m’ont dit que mon fils était très nerveux. Quand je suis monté à l’étage, ils ont même murmuré au talkie-walkie pour lui dire « le vieux arrive ». Dès que la porte s’est ouverte, je lui ai donné un gros câlin. Nous n’avons rien dit, je voyais bien qu’il avait peur de moi !  Joan Lin (sa femme) a souri et a dit «c’est l’heure du dîner! » Durant le repas, nous n’avons pas vraiment parler, mais c’était très chaleureux. Nous n’avions pas été comme ça depuis longtemps ! Pourtant, après un certain temps ça devenait gênant, c’est difficile à décrire. Alors, je lui ai demandé de parler de ses conditions au centre de détention. Il a dit qu’il y avait beaucoup de monde. Il faisait très froid à l’intérieur. Il est resté la moitié d’une année, mais il ne s’est jamais plaint. Il a même dit: «Papa, maintenant j’ai plus d’expérience que toi. A partir de maintenant si quelques choses se passent mal, tu peux me demander ! J’ai remarqué que Joan Li était très attentive à nos expressions. Elle nous a servi le thé et le dessert et elle nous a laissé discuter entre père et fils. Elle a seulement souri. Ce soir, nous avons parlé et parlé, jusqu’au lever du soleil »

    Après 6 mois en prison, Jaycee Chan a beaucoup changé. Jackie Chan a fait son éloge. « Je sens qu’il est devenu plus ordonnée, il avait l’habitude d’être très paresseux et ne se concentrait pas assez. Maintenant, je le vois ranger ses chaussures et  manger tout ce que sa mère a cuisiné pour lui. Il est même prêt à débarrasser la table et plier ses vêtements. En le voyant comme ça, j’ai plaisanté: «Pourquoi ne pas y retourner 6 mois par an si tu n’as rien à faire ? » Il a répondu en plaisantant : « C’était calme là-bas, je pourrais écrire des chansons ». Avant, quand nous parlions, ça se transformait rapidement en conflit. Maintenant, nous nous énervons plus. J’ai senti qu’il avait beaucoup de chose à me dire, il m’a également chanté des chansons (Jaycee Chan est chanteur compositeur) et m’a dit qu’il voulait écrire des films ».

    A la question vous ne l’avez pas grondé ?, Jackie répond :

    « Non ! C’est un fait, tous les cris ne changeront rien. Il a déjà été puni, mais il n’a pas osé lever la tête pour me regarder. Il m’a regardé très coupable, mais je n’étais pas pas habitué à voir Jaycee comme ça ».

    1Jackie Chan était moins « critique » qu’auparavant. Il n’a jamais voulu travailler avec Jaycee avant. Maintenant, il pense que ça ne serait pas difficile : « Will Smith peut cesser de travailler une année pour aider son fils ». Il a dit qu’il voulait participer au scénario de la suite Chinese Zodiac, si tout va bien, il le fera ! Il n’est plus le petit Jaycee, il a grandi et il me met à l’aise. Il est Big Jaycee maintenant ! Je veux lui apprendre à être un réalisateur. Auparavant, il a écrit une chanson intitulée « Kill ». Il a écrit la musique et nous avons écrit les paroles ensemble. Il a un vrai talent pour la composition ! Je n’ai pas le droit d’en demander plus. Mon fils est bon, ma femme est heureuse, ma vie est douce. Si j’en redemande, Je vais être frappé par la foudre ! »

    Pour Jackie Chan, Jaycee Chan « a appris de cette expérience ». Il a dit : « Ce jour-là je ne savais  pas que Jaycee avait été arrêté. Je pensais même qu’il avait été enlevé ou pire tué. Plus tard, quand j’ai su, j’étais plus détendu. Une semaine après, je me suis demandé pourquoi une telle chose m’arrive ? Je n’avais pas le droit de communiquer avec lui et je n’ai demandé de l’aide à personne. Les avocats ont essayé de me remonter le moral. J’ai toujours cru en la justice ».

    family

    Bien qu’absent, Jackie Chan a toujours donné de l’amour sincère à sa famille, aussi bien à son fils qu’à sa femme. Depuis cette affaire, Jackie a été très occupé au travail tout en s’inquiétant pour Jaycee. Il ne pouvait pas s’occuper de sa femme : « Après l’incarcération, Joan Lin est resté à la maison tous les jours, j’ai eu peur qu’elle fasse une dépression donc je lui envoyais des messages tous les jours. Dès que Jaycee est revenu, elle était de nouveau bien. Aujourd’hui, je lui ai envoyé 8 photos et elle a répondu: «Oh ! » Maintenant, elle est disposée à voir ses vieux amis. Du moment qu’elle est heureuse, c’est l’essentiel. C’est très bien ! Je suis très heureux aussi « .

    C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite !

    Affaire classée !

    fatherson

Laisser un commentaire

*