RIDE ON : la liste complète des clins d’œil

893 Views 0 Comment

Sortie le 8 mai dernier en combo Blu-ray/DVD en France, Ride On est un hommage sincère aux cascadeurs, porté par un duo inattendu : Jackie Chan et un (incroyable) cheval. Sans oublier ses comédiens impliqués, notamment l’actrice Liu Haocun (One Second de Zhang Yimou) qui interprète Bao, la fille de Luo, impressionnante d’authenticité.

En tant que fan de Jackie Chan, le réalisateur Larry Yang a également pensé son film comme un hommage aux 60 ans de carrière de la légende vivante. Ainsi, Ride On est truffé de références à la filmographie de Jackie Chan. Si vous regardez bien (y compris les arrière-plans) et que vous tendez l’oreille, vous pourrez compter près d’une cinquantaine de références ! Le réalisateur a été assez malin pour les distiller sous forme de clins d’œil amusants afin de ne pas noyer l’histoire et les personnages de son film dans un vulgaire pastiche.

Certains de ces clins d ‘œil vous paraitront peut-être un peu poussifs, mais celle-ci est également basée sur l’intention du réalisateur et la version en mandarin.

 

LA LISTE COMPLETE DES CLIN D’OEILS

 

La scène où Luo entraîne son gendre à tenir en position accroupie fait référence au premier Drunken Master (1979). Tandis que les deux bâtons de bambou attachés aux poignets du souffre douleur renvoient au reboot de Karate Kid (2010)


La scène où Luo apparait en costume des forces spéciales renvoie à l’intro de Who Am I (1998). Quand il abaisse sa cagoule après avoir été blessé et sourie à sa fille Xiaobao, ce geste fait référence à Thunderbolt (1995), lorsque Jackie abaisse sa cagoule et sourie à Anita Yuen.


La scène de combat entre Jackie Chan et Aarif Lee renvoie à celle qui voit s’affronter Jackie Chan et Andy On dans New Police Story (2004). Ici, Aarif Lee fait référence au personnage de Jackie Chan et Jackie fait référence au personnage campé par Andy On. Par ailleurs, Andy On incarne Da Mi, l’un des bad guy du film. C’est donc la deuxième fois qu’il joue face à Jackie Chan.


Après avoir fait leur cascade, Luo et son cheval Red se mettent à danser face à face. Cette scène renvoie à la petite danse de Jackie Chan et Chris Tucker dans Rush Hour (1998).


Après que Bao ait demandé à Luo de retourner faire sa cascade, celui-ci fait tournoyer son chapeau. Le geste renvoie clairement à Big Brother (1989). Par ailleurs, son costume ici fait référence au personnage de justicier masqué connu des films HK que l’on peut voir dans Black Mask (1996) et Legend of Fist (2010).


L’hélicoptère qui apparait dans la scène où Luo est posté sur la grande roue est quasi identique à l’hélicoptère dans le climax de Police Story 3 : Supercop (1992).


La grande roue renvoie quant à elle celle du film My Lucky Star (1985). Tandis que son style vestimentaire renvoie à celui de Rumble in the Bronx (1995).


Dans la scène où Lao Luo s’entraine au maniement du bâton, la manière qu’il a d’accrocher sa tunique traditionnelle renvoie à Drunken Master 2 (1994). Dans ce dernier, Jackie avait repris les poses nobles du Wong Fei Hung de Tsui Hark pour la saga Once Upon a Time In China.


La scène où le cheval Red traverse la rue au milieu des explosions renvoie à celle de Jackie Chan traversant le couloir explosif de Niki Larson (1993)

 

 

Mais encore :

La manière dont Andy On renvoie, sans regarder en arrière, le verre que Luo pose sur la table renvoie à Big Brother (1989) ♦ Le tournage mettant en scène un gang à la hache renvoie au même gang dans Kung Fu Hustle (2004) de Stephen Chow ♦ Dans le générique de fin, on peut voir Luo s’envoyer du chewing-gum à la bouche de la même manière que Jackie Chan dans la saga Armor of God (Mister Dynamite, Operation Condor et Chinese Zodiac) ♦ Dans la chambre de Luo, on peut apercevoir une photo de Jackie Chan dans La Hyène Intrépide (1979) ♦ Le Doberman en peluche offert par Luo à sa fille est une référence aux dobermans de Mister Dynamite et Chinese Zodiac ♦ Le combat au bâton dans la rame du tramway renvoie au combat dans le restaurant de Drunken Master 2. 

 

Les dates inscrites sur les enregistrements vidéo que Bao regarde coïncident avec la date de sortie chinoise de Chinese Zodiac (20/12/12) et la date de sortie chinoise de The Foreigner (30/09/17).


La scène où la cascadeuse Yingzi est blessée par une explosion déclenchée trop tôt rend hommage à la cascade similaire du film Devil Hunters (1989) qui a causé une brûlure et une cicatrice à vie de l’actrice et cascadeuse Moon Lee.


La scène où Lao Luo monte sur la scène où performent des enfants de l’opéra renvoie aux « Sept Petites Fortunes » composées notamment de Sammo Hung, Jackie Chan, Yuen Biao, Yuen Wah, Corey Yuen, Yuen Tai et Yuen Wu.


La scène où Lao Luo observe une statuette d’un homme suspendue à une horloge renvoie évidemment à la cascade culte de Jackie Chan dans Le Marin des Mers de Chine (1983)


La scène où le cheval Chitu évite ses poursuivants en se camouflant au milieu de faux chevaux renvoie celle du Marin des Mers de Chine 2 (1987) où Jackie Chan se dissimule au milieu de plusieurs personnes représentées sur un grand tableau de peintre.


Le personnage qu’interprète Wu Jing s’appelle Yuen Wei. Ce qui est un hommage au « Clan Yuen », le groupe de cascadeurs fondé par Yuen Woo-Ping et son défunt père Simon Yuen. C’est aussi un hommage au sifu des Sept Petites Fortunes, maître Yu Jim-Yuen dont la tradition voulait que les élèves utilisent le nom de leur maître pour leur nom de scène.


C’est l’un des clins d’œil les plus faciles à reconnaitre. Le bonnet de phoque que Luo apporte à Bao, est le même que celui que porte Jackie Chan dans First Strike (1996)


Dans la scène fort émouvante du film, tout le monde aura reconnu les cascades de la filmographie de Jackie Chan dans la vidéo que Luo et sa fille regardent ensemble.


Dans la scène où Bao se rend chez son père pour la première fois, on peut remarquer sur un mur une affiche où il est mentionné en anglais : Thunderbolt, soit le titre du film d’action sorti en 1995 où Jackie Chan incarne un pilote de course.


Le camion jaune de restauration qui apparait lors de la séquence du marché nocturne renvoie évidemment au même type de camion jaune de Wheels on Meals (1984)


La place de la ville impériale que Luo traverse à cheval était un des lieux de tournage de Shanghai Kid (2000).

 

 

Mais encore :

Attendant qu’on l’appelle sur le plateau, Luo lit le scénario de New Police Story  En VO, le nom de la société (Longju Tengyun Group) appartenant au personnage campé par Yu Rongguang fait écho au nom de l’école d’arts martiaux (Longteng Martial Arts School) du maître Li que l’acteur incarnait dans Karate Kid (2010) La chanson « Youth Story » que l’on peut entendre à la fin, est une chanson dédiée aux cascadeurs, sortie à l’occasion du 40e anniversaire de la JC Stunt Team Le vase que Shrimp tient lorsqu’il rejoint le combat au marché nocturne est un clin d’œil au vase de Big Brother (1989). Le Koala en peluche tenu par Luo est un clin d’œil au Koala dans la scène de la chambre d’hôtel de First Strike (1996) La scène où le cheval Red s’assoit et observe Luo lutter contre la bande de Da Mi renvoie à la scène similaire où Jackie Chan est jeté hors du saloon sous les yeux de son cheval Shanghai Kid (2000).

 

Le costume d’Indien de Luo fait évidemment référence à Shanghai Kid (2000).


Lors de cette même scène, on peut apercevoir le logo de Mitsubishi sur le front de Red. Un clin d’œil à l’ancien sponsor des films de Jackie Chan.


Le costume que porte Luo lors de son ultime tournage fait écho à celui du général Meng Yi dans The Myth (2005). Par ailleurs, Stanley Tong joue son propre rôle dans le film.


L’un des costumes que porte Luo sur les tournages fait directement écho à Operation Condor (1991).


Le large costume que Luo porte lors de la séance photos renvoie au déguisement de Penguin dans First Strike (1996).


Lors de la séquence au marché nocturne, le skateur qui se faufile entre Lao Luo et sa fille Bao est habillé comme le personnage de Jackie Chan dans Wheels on Meals (1984).


La réponse de l’ex-épouse de Lao Luo à la question de sa fille correspond à la réponse de Jackie Chan quand Steven Spielberg lui a demandé comment il faisait pour faire une cascade : « Action, Jump, Hospital ».


La réplique de Wu Jing lors de la chute de Luo dans les escaliers de l’entrée impérial : « Est ce qu’il va bien ? », fait écho à la réaction instinctive de Wu Jing lorsqu’un acteur est tombé de cheval pendant le tournage du segment qu’il a réalisé pour le film My Country, My Parents (2021).


Dans la version originale, le nom du personnage de Kevin Guo, Lu Naihua, est le nom du personnage interprété par Willam Wai-Lun Duen dans Gorgeous (1999).


En version originale, dans la scène du restaurant avec les parents de son gendre, le plat que Luo a commandé est le même que celui que Jackie commande dans Police Story 3 : Supercop (1992).

 

 

Mais encore :

En version originale, la phrase que prononce Bao à son père : « Tu deviens vieux avant d’être assez vieux » fait référence au titre chinois de l’autobiographie de Jackie Chan La réplique qu’assène Luo à son gendre : « tu es mort » fait écho à celle de Anita Mui dans Drunken Master 2 (1994)   Durant la scène du restaurant de rue du marché nocturne, la façon dont Luo renverse la table au début du combat est la même que dans la scène d’intro de Twin Dragons (1992) qui voit Boomer se battre dans un restaurant de rue La réplique de Luo : « Je faisais tellement bien le cadavre que c’est comme ça qu’un réalisateur m’a découvert », fait écho à la véritable expérience personnelle de Jackie Chan.

0 Comments

Leave a Comment